Côte d’Ivoire : Un mandat d’arrêt émis à l’encontre de l’aide de camp de Soro pour « port illégal de costume militaire »

Un mandat d’arrêt a été lancé contre le Commandant Abdoulaye Fofana, l’aide de camp de Guillaume Soro. Le Vice-président Doyen des juges d’instruction Victor Coulibaly Ousmane le poursuit poursuivi pour les faits de port illégal de costume et d’insigne militaire et trouble à l’ordre public.

Le pourvoir d’Abidjan en veut à Abdoulaye Fofana. Après avoir été radié des effectifs des Forces armées de Côte d’Ivoire (FACI) par le chef d’Etat-major des armées, le Général Lassina Doumbia, un mandat vient d’être lancé contre lui. Le mandat d’arrêt est enregistré sous : S/no694/DJI Abj/CD.

A lire aussi : Côte d’Ivoire : Commandant Abdoulaye Fofana de Soro, Général JB Soro de Ouattara, la même histoire de loyauté et de radiation de l’armée

Selon le juge Victor en charge du 8ème cabinet d’instruction d’Abidjan-Plateau et en vertu des articles 148 et suivants du code pénal le commandant Fofana Abdoulaye né le 23/06/1979 à Adjamé est poursuivi pour les faits de port illégal de costume et d’insigne militaire et trouble à l’ordre public.

Ainsi : « Le Président de la République de Côte d’Ivoire ordonne à tous les Huissiers de justice, sur ce requis de mettre ledit mandat à exécution, aux Procureurs généraux et aux Procureurs de la République près les Tribunaux de Première instance d’y tenir la main ; à tous commandants et officiers de la force publique de prêter main-forte, lorsqu’ils en seront légalement requis », est-il écrit dans la requête.

Téléchargez gratuitement l’Application Afriksoir sur Playstore et ne ratez rien de l’actualité ivoirienne et africaine https://bit.ly/2W5gRFO

Notons que dernièrement l’ancien officier de l’armée ivoirienne a fait parler de lui. S’exprimant sur la mort des soldats tués à Kafolo par des terroristes, Abdoulaye Fofana a invité les autorités militaires à s’inspirer des symboles de l’armée. Quant à Hamed Bakayoko, il lui demande davantage de lumière sur les accusations portées contre lui par Vice Media, dans l’affaire du trafic de drogue.

Prince Beganssou

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Prince Beganssou

Précédent

Un coordinateur RHDP tacle Bédié : « Dansez au son de Yodé et Siro, nous, nous poursuivons les électeurs »

Suivant

Côte d’Ivoire : Un activiste RHDP publie la liste des membres du cabinet de Gon et « confirme ce que Yodé et Siro ont chanté »

Commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *