Un candidat à la présidentielle à Ouattara : « Allons au référendum si vous voulez changer quelque chose dans la Constitution »

Jean-François Adjé, candidat à l'élection présidentielle

Jean-François Adjé, candidat à l’élection présidentielle d’octobre 2020 a tenu une conférence de presse le jeudi 13 février 2020. Pour lui, il faut aller à un nouveau référendum si des articles de la constitution de 2016 dérangent.  »Le référendum sur la constitution de 2016 a été boycotté par plusieurs partis politiques.

S’il faut changer des articles dans cette constitution pour l’élection présidentielle d’octobre 2020, il faut aussi aller encore à un référendum », a indiqué Jean-François Adjé. Pour le candidat déclaré à l’élection présidentielle d’octobre 2020, il n’est pas question de renoncer à sa candidature au détriment d’un autre parti politique notamment le RHDP.  »

A lire aussi : Blé Goudé à BBC : « Moi candidat à la présidentielle ivoirienne de 2020 ? »

Quelque soit les circonstances, nous serons candidat à l’élection présidentielle d’octobre 2020 en Côte d’Ivoire. J’irai au RHDP si et seulement si je suis désigné comme candidat » a-t-il signifié. Selon lui, la Côte d’Ivoire mérite des candidats qui ont des programmes de gouvernance sérieux.  »

Jean-François Adjé, candidat à l’élection présidentielle d’octobre 2020

A travers notre tournée dans toutes les régions de la Côte d’Ivoire, nous avons en effet jugé de mettre quatre grands principes de gouvernance en place. Ce sont, l’ensemble des réformes pour accélérer l’unité nationale, la gouvernance intelligente, la gouvernance sociale et la gouvernance d’ouverture. Notre objectif est de gouverner la Côte d’Ivoire autrement. »

Pour lui, seuls ces quatre grands principes de gouvernance permettront à la Côte d’Ivoire d’amorcer le chemin de l’émergence tant prôné.  » Dans notre démarche, nous avons adressé des courriers aux différents partis politiques de Côte d’Ivoire. Seul le RHDP nous a répondu ». S’agissant de la polémique sur la Carte nationale d’identité, Jean-François Adjé a indiqué. »

Acceptons le sacrifice de payer les 5000 FCFA comme l’a indiqué le gouvernement. En 2010, il y a eu la gratuité, cela n’a pas empêché les réseaux de fraude sur la carte nationale d’identité. Soyons responsables en payant les 5000 FCFA comme annoncé par l’État ». Jean-François Adjé a déclaré sa candidature le 22 janvier 2019 à Abidjan dans la commune de Koumassi.

Roxane Ouattara

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Tags: , , , ,
Articles liés

2019 | Afrik Soir | Tous droits réservés

Urgence Info