Côte d’Ivoire : Recrudescence de viols d’enfants, une écolière de 8 ans violée à Mankono

De plus en plus de cas de viols sur les mineurs sont enregistrés en Côte d’Ivoire. Une fillette de huit ans a été violée à Mankono, dans la région du Béré, au nord de la Côte d’Ivoire.a appris Afrik Soir ce lundi 7 octobre 2019.

Après Booré-Ettienkro (Dimbokro) où le violeur court toujours et Bouna où le violeur présumé, un vendeur ambulant a été cueilli à la sortie de la mosquée, le même jour des faits ; c’est au tour de Mankono où une écolière de huit ans a été violée. Selon certaines sources, la fillette aurait été violée par son oncle avant de prendre ses jambes à son cou.

A lire aussi : Viol à mort d’une fillette de 3 ans à Dimbokro : Voici ce qui s’est réellement passé

Notons que le phénomène de pédophilie semble prendre de l’ampleur en Côte d’Ivoire ces derniers temps. Dans la nuit du samedi 28 au dimanche 29 septembre 2019, Océane Ahou Bouassa, âgée de trois ans avait été découverte violée dans son village de Bore-Ettienkro, dans la région du N’Zi, au centre de la Côte d’Ivoire.

Elle avait rendu l’âme le lundi 30 septembre 2019 après une intervention chirurgicale au CHU de Cocody. Plusieurs dizaines de personnes ont marché le dimanche 6 octobre 2019 à Abidjan pour dénoncer cet autre viol. Nous y reviendrons.

A Bouna, c’est un homme de 40 ans qui a été placé, sous mandat de dépôt à la Maison d’arrêt et correction de Bouna pour le viol présumé, d’une élève en classe de Cours moyen 1ere année (CM1) âgée de 12 ans.

Karina Fofana

  •  
    180
    Partages
  • 180
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Karina Fofana

Read Previous

Burkina Faso : Le Congrès s’inquiète de la situation sécuritaire auprès de Kaboré

Read Next

Côte d’Ivoire : 4 ans après la promesse de Ouattara, la côtière attend toujours d’être réhabilitée

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *