Côte d’Ivoire : La démarche d’Affi avec le pouvoir RHDP est à saluer (Journal de l’opposition)

Le président du Front populaire ivoirien (FPI) a demandé et obtenu, le jeudi dernier, une audience auprès des autorités étatiques ivoiriennes. Le chef de l’Etat, absent du pays, a prié son Vice-président, Daniel Kablan Duncan, de recevoir le patron du FPI. Une rencontre au cours de laquelle le patron du FPI n’a pas eu la langue dans sa poche. Affi et le dialogue.

Sans hypocrisie, Pascal Affi N’guessan est allé poser aux autorités les réels problèmes qui cristallisent le climat sociopolitique en Côte d’Ivoire. Si on était à un match de football, on qualifierait la démarche de Pascal Affi N’guessan de beau geste technique. Oui, Pascal Affi N’guessan a posé un acte salutaire, un acte qui est à encourager.

A lire aussi : Les fédéraux FPI du Guémon réitèrent leur soutien à Affi N’Guessan

Le fait d’engager, avec humilité, un dialogue direct avec les autorités au plus haut niveau de l’Etat contribue, à n’en point douter, à décrisper, à rassurer mais aussi à donner une chance de régler les problèmes par le dialogue. Cela dénote de sa volonté de voir les choses avancer. Aucun acte de défiance mais avec une volonté réelle de voir les choses avancer.  

Affi en audience avec le Vice-président, Daniel Kablan

Et à cette rencontre où le Vice-président de la République était entouré du ministre d’Etat, ministre de la Défense, Hamed Bakayoko, et d’autres membres du gouvernement, le président du Fpi a, avec courage, touché du doigt les questions qui constituent un blocage dans l’organisation des élections qui ne rassurent guère les Ivoiriens quant à un environnement sociopolitique apaisé.

Ce sont les questions relatives à la Commission électorale indépendante décriée par l’opposition ivoirienne, la confection des nouvelles cartes nationales d’identité qui suscite des grincements de dents, les conditions d’organisation des élections présidentielles de 2020 pour lesquelles l’opposition et le gouvernement sont à couteaux tirés, la libération de prisonniers politiques, la libération de Charles Blé Goudé et de l’ex-président Laurent Gbagbo qui comparaissent à la Haye et aussi le dossier Guillaume Soro.

Daniel Kablan Duncan et Pascal Affi N'Guessan
Daniel Kablan Duncan et Pascal Affi N’Guessan

Comme il l’a fait remarquer lui-même, Affi N’guessan est allé poser les problèmes du pays. Il ne s’est pas contenté de défendre les intérêts du Fpi mais ceux de toute l’opposition et des Ivoiriens. Affi N’guessan, également, met le pouvoir, garant de stabilité de ce pays, face à ses responsabilités. Pour cela, il trouve les mots justes pour faire comprendre aux autorités la nécessité de régler ces questions qui constituent des obstacles majeurs à la paix et à la réconciliation nationale.

Affi et le dialogue.

Le patron du Fpi rassure de sa disponibilité à poursuivre les échanges avec le président de la République afin que des solutions idoines puissent être trouvées pour le  bonheur des Ivoiriens. Affi N’guessan prend sur lui, dans une démarche qui rassure le pouvoir, parce que privilégiant le dialogue, de poser les problèmes des Ivoiriens.

L’ex-premier ministre met, dès lors, la balle dans le camp des autorités mais cré aussi les conditions d’un règlement des problèmes par le dialogue, sans entrer dans la belligérance, dans l’irrévérence mais adopter une démarche qui rassure l’interlocuteur et l’amène à discuter. Espérons qu’en face, le chef de l’Etat saisisse cette démarche et pose un acte fort, expression de sa volonté de s’inscrire dans la voie de la paix et de la réconciliation. La démarche d’Affi N’guessan mérite d’être encouragée et soutenue par toute la classe politique.  

Nouveau Réveil

  •  
    19
    Partages
  • 19
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Afrik Soir

Read Previous

Côte d’Ivoire : Les commerçantes du marché Mo Faitai de Yamoussoukro interpellent Ouattara

Read Next

En 2020, Gon met sous tension Zakareko, électrifié depuis 2012 par Lobognon : Le gouvernement ivoirien en flagrant délit de manipulation

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *