Côte d’Ivoire : Qu’est-ce qui a tué Sonia Tra, deuxième mannequin à mourir en une semaine ?

Sonia Tra, mannequin international ivoirien s’est éteinte le mardi 30 juin 2020. Elle meurt quatre jours après, l’annonce de la mort de Lara Brou, un autre mannequin pétri de talent. « Elle est décédée aux environs de 4h du matin à Abidjan des suites d’une longue maladie », a signifié Abdel Kader Tani, journaliste de Culture très proche du monde de la mode. A l’en croire, elle avait disparue du milieu de la mode depuis un bon moment à cause de la maladie.

D’ailleurs elle avait trouvé refuge au domicile familial à Yopougon. « Sonia a été très courageuse. Tout le temps où on restait ensemble, elle ne s’est jamais plainte de quelque chose. Tout dernièrement, elle nous a dit qu’elle avait besoin d’un fauteuil roulant. On s’affairait à le faire, mais la suite est la triste nouvelle qui est tombée ce matin. Je crois qu’elle voulait nous voir pour nous dire au revoir », regrette Jean-Paul Daffo, ancien président des mannequins de Côte d’Ivoire a un confrère.

A lire aussi : Miss international Tokyo 2019 : Tara Gueye éliminée, le COMICI accusé

En attendant d’avoir les circonstances exactes de sa mort, notons que Sonia Tra avait 32 ans, du haut de son mètre 77, Sonia Tra est un mannequin réputé qui a défilé pour de grands stylistes notamment Etienne Marcel, Gilles Touré, Pathé O, et représenté des marques comme Uniwax. Elle a fait les Grands T celui de Afrikfashion et plusieurs scènes de la sous-région et de l’international. Sonia Tra était comptée parmi les meilleurs mannequins de Côte d’Ivoire.

Décès de Sonia Tra, mannequin international

C’est dans les années 2000 que Sonia Tra fait son apparition dans le mannequinat. Elle est découverte par le couturier Etienne Marcel qui lui impose les cheveux court qui seront sa marque déposée. Après Cady Wassa et Rama, Sonia a été la 3è muse d’Etienne Marcel. Elle épate le public lorsqu’à un de ses nombreux défilé, elle court sur des talons aiguille de plus de 15 centimètres des loges au podium. Chose qui n’avait jamais été faite en Côte d’Ivoire par aucun mannequin.

Après Cady Wassa et Rama, Sonia a été la 3è muse d’Etienne Marcel. Elle épate le public lorsqu’à un de ses nombreux défilé, elle court sur des talons aiguille de plus de 15 centimètres des loges au podium.

Téléchargez gratuitement l’Application Afriksoir sur Playstore et ne ratez rien de l’actualité ivoirienne et africaine https://bit.ly/2W5gRFO

Pathé’O, Gilles Touré, feu Eloi Sessou, Anderson D et bien d’autres créateurs ont reconnu la travailleuse acharnée qui était Sonia Tra. « Sonia aimait son travail et s’impliquait beaucoup dans tout ce qu’elle faisait. Elle était très sympa et sans histoire. Elle n’était pas matérialiste », a reconnu le chorégraphe de mode Carlos Hazel. Elle décède après Lara Brou qui a rendu l’âme le vendredi 26 juin 2020, des suites d’une crise de diabète.

Roxane Ouattara

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Roxane Ouattara

Read Previous

Coronavirus : Les aéroports de l’Union européenne toujours interdits à 50 pays africains dont la Côte d’Ivoire, le Burkina Faso, le Cameroun

Read Next

Côte d’Ivoire : « Le plus expérimenté, le plus sage des hommes politiques s’appelle Bédié, pourquoi le laisser et aller chercher ailleurs ? » (Guikahué)

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *