Côte d’Ivoire : Quand un droit de réponse déguisé à Afriksoir enfonce encore l’IGE

Inspection générale d'Etat de Côte d'Ivoire

Dans un droit de réponse déguisé publié sur Facebook par un avatar proche de l’Inspecteur général d’Etat Théophile Ahoua N’Doli, un argument est développé pour justifier la chasse aux sorcières au sein de l’IGE : le vieillissement des fonctionnaires limogés. Seulement voilà, le président de cette institution est lui-même frappé par l’explication de la limite d’âge de 65 ans, avancée pour justifier des limogeages. Nous vous proposons le contenu de ce droit de réponse déguisé qui évoque « l’animateur d’Afriksoir.net ».

Depuis quelques jours, deux ex membres de l’inspection générale d’Etat, sont présentés l’un après l’autre, comme des…. « victimes » d’un licenciement, pour raisons politiques.

A bien lire l’animateur d’Afriksoir.net, commanditaire et cerveau de tous ces écrits mensongers, on pourrait se demander, eu égard à la virulence des propos et à leur récurrence, pourquoi l’intéressé en veut tant à l’Inspecteur général d’Etat, M. Ahoua N’doli Théophile.

A lire aussi : Côte d’Ivoire : Après Niamkey Koffi, Bernard Ehouman, autre cadre du PDCI, viré par Ahoua N’Doli

Après avoir vainement tenté une première fois déjà d’accuser le cabinet de l’Inspecteur Général d’Etat de se livrer à une chasse aux sorcières, le voici qui récidive à l’occasion de la prise du décret du Président de la République portant nomination des Inspecteurs d’Etat.

De quoi s’agit-il ? En fait, il y a de cela quelques jours, un décret a été pris portant nomination des Inspecteurs d’Etat. Ce décret n’a pas retenu certains Inspecteurs d’Etat. L’animateur d’Afriksoir.net, fait croire que la restructuration opérée visait à exclure des militants du PDCI-RDA en raison de leur appartenance politique.

Ce qu’on ne comprend pas, c’est qu’il se focalise sur deux personnes sur les 14 qui sont concernées. Pourquoi ne réalise-t-il pas qu’à force de chercher la petite bête partout il a oublié que, parmi les 12 autres, figurent des militants et même de hauts responsables du RHDP ? Pourquoi n’en parle-t-il pas ? Simplement parce que, de toute évidence, il est un militant du PDCI qui profite de l’occasion pour mener un combat politique, au risque de mettre à mal sa crédibilité de journaliste.

Pour ce que nous savons et qu’il aurait pu également savoir, s’il avait simplement voulu aller à la source de l’information (il parait qu’en matière de journalisme, on enseigne que les faits sont sacrés), la restructuration en cours à l’IGE s’appuie sur les résultats d’un audit que l’Inspection Général d’Etat, rattachée au Président de la République qui est chargée du contrôle des services de l’Etat, des structures publiques et parapubliques, a fait réaliser par un grand cabinet international d’audit.

Et l’un des constats qui aurait été fait, c’est le trop grand vieillissement du corps des inspecteurs d’Etat. Il relève notamment que plus des deux tiers des Inspecteurs d’Etat ont plus de 65 ans ; ce qui d’après ce cabinet, inhibe l’efficacité et la performance de l’IGE. L’une des conclusions fortes était la restructuration de l’Inspection Générale d’Etat par le départ des personnes qui ont largement dépassé l’âge de la retraite et les remplacer par de plus jeunes auditeurs. Il faut donc arrêter de voir la politique partout.

A la vérité, s’il devait s’agir d’une action guidée par une appartenance au parti auquel appartient aujourd’hui M. l’Inspecteur Général d’Etat, les résultats de cette restructuration ne seraient pas les mêmes. Car les vraies informations permettent bien de se rendre compte qu’il y a plus de militants RHDP que PDCI touchés par ces mesures que ceux estampillés PDCI.

Selon les informations dont nous disposons, l’application des critères définis par le cabinet auditeur, n’a donc rien à avoir avec le militantisme politique comme on veut nous le faire croire. Et l’animateur d’Afriksoir.net comme les autres d’ailleurs, aurait pu, s’informer auprès des services concernés au lieu de se contenter de…. fake news.

Du reste, on peut se demander pourquoi cet homme (animateur d’Afriksoir) que nous avons pu depuis longtemps apprécier, donne, aujourd’hui, l’impression de vouloir coute que coute, en découdre avec celui qu’il pointe du doigt. Pourquoi est-il tant aveuglé par cet esprit qui l’amène à oublier cette démarche journalistique qui consiste à vérifier les faits avant de les exposer et risquer de perdre tout estime? Alors, s’il veut conserver un peu de crédibilité, qu’il se rapproche des services de l’Inspecteur général d’Etat pour avoir des informations correctes, au lieu de passer son temps à distiller son venin de ‘’fake news’’. Avant d’insinuer que, l’IGE fait la chasse aux sorcières à ses collaborateurs restés dans les rangs de PDCI, a-t-il vraiment pris le soin de vérifier ces fausses informations qu’il veut forcement faire accepter ? Que cachent vraiment ces acharnements contre la personne de M. Ahoua N’doli, que nous constatons depuis quelque temps ?

NDLR : dans les échanges avec cet avatar dont nous ne dévoilerons pas la vraie identité, Nous lui avons signalé que, contrairement à ses allégations manifestement mensongères dans son droit de réponse déguisé, Afriksoir avait bel et bien tenté, sans succès d’avoir la version de l’IGE.

  •  
    68
    Partages
  • 68
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Tags: , , ,
Articles liés

2019 | Afrik Soir | Tous droits réservés

Urgence Info