Côte d’Ivoire : Quand Philippe Hien fait passer une action du Conseil régional pour des dons personnels

« Le président du Conseil régional du Bounkani, Philippe Hien, a fait don, samedi, de vivres et non vivres à la prison civile de Bouna », a indiqué l’AIP. Une autre arnaque intellectuelle, alors que l’activité n’est pas financée sur fonds personnels de Philippe Hien.

« Ce geste est inscrit dans le cadre d’une série d’actions sociales organisée par le président (Philippe Hien) en marge du festival des danses traditionnelles du Bounkani (Festibo).

Il s’agit de nombreux sacs de riz, de bidons d’huile, de cartons de savon et des nattes. L’acte vise à contribuer à l’épanouissement des détenus de cette maison de correction », écrit le média public.

A lire aussi : Côte d’Ivoire : Assétou Gon Coulibaly fait don de nattes et de marmites à Bonon

« Outre la prion civile, plusieurs milieux défavorisés de la ville de Bouna ont reçu des dons du président lors de cette journée », souligne l’AIP. Ainsi donc Philippe Hien n’échappe pas à ces arnaques intellectuels de nombreux politiciens ivoiriens. Qui font croire aux masses que des activités financées sur fonds publics, relèvent de leur générosité.

don prison civile Bouna
Des enseignants de Bouna réparant des tables-bancs

La dernière personnalité dont des services ont honteusement tenté de manipuler ainsi l’opinion, est Jean-Louis Moulot. Le maire (RHDP) de Grand-Bassam aurait fait don de tables-bancs au lycée public de la ville. Le concerné a expliqué qu’il s’agissait plutôt d’un don de la ministre Kandia Camara.

Don à la prison civile de Bouna…comme à Bassam

« Ce don obtenu de Madame le Ministre de l’Éducation Nationale, de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle permettra d’une part de renforcer le mobilier de ces écoles primaires publiques et d’autre part à réduire les inégalités sociales et favoriser l’éducation de base », avait-il déclaré sans rire.

En fait, les tables-bancs ont été payés par l’Etat de Côte d’Ivoire suivant un financement du contribuable ivoirien. Et ne sauraient constituer un don d’une quelconque ministre, fusse-t-elle chargée de l’Education nationale.

Elvire Ahonon

Actualité Ivoirienne du jour; Politique Ivoirienne; don prison civile Bouna; Actualité africaine du jour; Société Ivoirienne du jour; Actualité africaine

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Elvire Ahonon

Read Previous

Soro en route pour la Côte d’Ivoire : Voici son agenda « caché » en Guinée ce week-end

Read Next

Zida après la convocation de Macron : « Si la force Barkhane n’est pas nuisible elle est inefficace »

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *