Côte d’Ivoire : Pulchérie Gbalet invite les Ivoiriens à une journée divine pour la réconciliation

L’Alternative citoyenne ivoirienne (ACI), dirigée par Pulchérie Gbalet a organisé un déjeuner de presse le mardi 21 janvier 2020 à Cocody. Sa présidente invite les ivoiriens à une journée nationale de repentance et de sensibilisation le samedi 25 janvier 2020 à Gonzagueville, dans la commune de Port-Bouët.

Selon Pulchérie Gbalet, « depuis le 11 avril 2011, nous assistons en Côte d’Ivoire à une succession d’événements malheureux qui ont mis à mal la cohésion sociale. Malheureusement, les politiques obnubilés par leurs intérêts partisans ne font qu’empirer la situation au fil du temps. Aujourd’hui, l’avenir est très inquiétant car des questions cruciales ne sont pas encore résolues à neuf mois des élections de 2020.

A lire aussi : Côte d’Ivoire : « Cette CEI est pire que la précédente » (Pulchérie Gbalet)

Le pouvoir joue avec le temps ». « Notamment, une CEI mal recomposée au lieu d’être réformée, elle est déjà contestée par une partie de l’opposition et de la société civile. Tout l’environnement électoral non assaini. La réconciliation non effective, mise à mal par la persécution des membres de l’opposition; le dialogue en panne.

A cela s’ajoute les déguerpissements abusifs et la politisation des faits de société etc », a-t-elle dénoncé. « Face à ce contexte préélectoral inquiétant, il est du devoir de la société civile de tirer la sonnette d’alarme et de faire des propositions pour sauver le pays d’une autre guerre dont les signes avant-coureurs sont déjà présents.

L’ACI de Pulchérie Gbalet a pour vocation la recherche de la paix

Ainsi, pour cette année 2020, ACI qui a pour soucis principal la recherche de la paix, va mener plusieurs actions. Notamment, le samedi 25 janvier 2020 au grand terrain de Gonzagueville, dans la commune de Port-Bouët une journée nationale de repentance pour confier la Côte d’Ivoire à Dieu, suivie d’une sensibilisation sur les problèmes divers des ivoiriens et des valeurs citoyennes en vue de prévenir tout risque de crise en Côte d’Ivoire.

ACI Pulchérie Gbalet
ACI Pulchérie Gbalet

A cela il faut ajouter la réalisation d’une opération d’appui à l’acquisition de la carte nationale d’identité pour réduire les achats de conscience en cours. En outre, l’organisation de diverses activités pour sensibiliser sur la paix etc. Chers ivoiriens de tous bords, nous vous invitons solennellement à une mobilisation massive pour cette journée hautement divine pour une vraie réconciliation », a invité la présidente de l’Alternative citoyenne ivoirienne.

Cyrille Djehi, vice-président d’ACI et par ailleurs concepteur de ‘’Pro-Côte d’Ivoire’’ a fait un constat. Pour lui, « nous avons constaté que nous sommes divisés aujourd’hui en Côte d’Ivoire. Et ce, par la faute des politiques. Or nous remarquons qu’ailleurs les gens sont unis autour de leur patrie. Alors qu’ici, les gens sont unis autour des individus. Pour pallier à ce problème, nous avons créé ‘’Pro-Côte d’Ivoire’’. Désormais, c’est notre patrie d’abord ».

Karina Fofana

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Karina Fofana

Précédent

Côte d’Ivoire : Qui veut semer la zizanie entre les religieux ?

Suivant

Burkina Faso : Les terroristes font une descente dans le marché de Nagraogo et tuent 32 personnes

Commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *