Côte d’Ivoire : Pour l’hommage à Houphouët, Ouégnin choisit Bédié au détriment de Ouattara

Les deux cérémonies d’hommage à Félix Houphouët-Boigny pour l’anniversaire de son décès du PDCI-RDA et du RHDP ont été une fois encore l’occasion de clarification de position dans chaque camp. Georges Ouégnin, directeur du protocole de Félix Houphouët-Boigny choisit Bédié au détriment de Ouattara.

Ce samedi 7 décembre, l’ambassadeur Georges Ouégnin était avec les cadres et militants du PDCI-RDA à la cathédrale Saint Paul d’Abidjan Plateau pour rendre hommage à Félix Houphouët-Boigny. Assis auprès d’Henri Konan Bédié, les différends entre les deux hommes semblent être loin derrière.

A lire aussi : Bédié et Gbagbo, « les deux plus grands acteurs de la vie politique ivoirienne » (Georges Armand Ouégnin)

En effet, Georges Ouégnin s’était quelque peu embrouillé avec Henri Konan Bédié. Lors des élections législatives de 2016. L’ambassadeur avait décidé de soutenir la candidature de sa fille Yasmina Ouégnin dans la circonscription de Cocody alors que celle-ci n’avait pas eu l’aval de son parti.

Ouégnin choisi Bédié

Alors, le 7 décembre 2016, le Président du PDCI-RDA, prenait la décision de suspendre 48 personnalités membres du Bureau Politique et du Comité des Sages du PDCI-RDA pour indiscipline. Au nombre de celles-ci, l’ambassadeur Georges Ouégnin. Lors d’une rencontre avec les chefs Atchan de Cocody-Blockauss pour le compte de la campagne des législatives.

Ouégnin choisit Bédié

Il aurait lâché que le RHDP n’avait aucun intérêt à voler la victoire de sa fille Yasmina Ouégnin. Comme le rapportent nos confrères de Linfodrome. Ouégnin aurait fait une déclaration assassine. « Que Bédié fasse ce qu’il veut du PDCI-RDA. Mais je le mets en garde, si ma fille n’est pas élue, il va m’entendre dans ce pays». Une déclaration démentie par certains de ses proches. Pas lui-même.

L’abcès était donc creusé, les deux hommes n’étaient plus du tout en odeur de sainteté. Alors, en prélude du Prix Félix Houphouët-Boigny pour la paix à Paris en juin 2017, Henri Konan Bédié décide de rectifier le tir. En réhabilitant Georges Ouégnin et Yasmina Ouégnin.

Roxane Ouattara

  •  
    2.4K
    Partages
  • 2.4K
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Roxane Ouattara

Read Previous

Après Nathalie Yamb, deux autres militants de Lider d’origine étrangère convoqués, Gbekia dénonce un « racisme d’Etat »

Read Next

L’hommage plein de révélations de Soro à Charles Diby : « Il est le père de l’annulation de la dette ivoirienne »

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *