Côte d’Ivoire : Ouattara vend encore des promesses (Nouveau Réveil)

Le président de la République, Alassane Ouattara, était, hier, à la deuxième journée de sa visite d’Etat dans le Hambol. A cette occasion, il a animé un meeting à Niakara, en début d’après-midi (Ouattara nargue ses adversaires dans le Hambol). Face à cette population qui l’a soutenu lors des élections présidentielles de 2010 et de 2015, le chef de l’Etat n’a pas pu apporter de réponses concrètes aux difficultés exprimées.

« (…) Je sais que le département de Niakaramadougou avait accusé un important retard. C’est pourquoi, nous avons décidé d’intensifier les travaux au cours de ces derniers mois. (…) », a-t-il répondu face aux nombreuses préoccupations soulevées par le porte-parole des populations.

A lire aussi : Visite d’Etat de Ouattara dans le Hambol : L’image wouya wouya d’un député qui a failli tout gâcher

Une réponse qui a laissé cette population qui attendait beaucoup de cette visite sur sa faim. Se contentant de promesses faites par le premier des Ivoiriens. « Je verrai le livre blanc et je le transmettrai au premier ministre pour que nous puissions commencer dans la période 2021-2025 ce travail auquel vous tenez tant dans ces différents domaines. Le gouvernement est au travail, pas seulement jusqu’en 2020 mais bien au-delà. 2025, 2030, le gouvernement continuera d’être au travail », a-t-il affirmé.

Et d’appeler à croire en sa volonté d’apporter des réponses à tous les problèmes d’eau, d’électricité, d’infrastructures routières, de santé dans la région.  Cependant, concernant l’une des préoccupations majeures des populations qui reste la mévente de l’anacarde, le chef de l’Etat a plutôt affiché un sentiment d’impuissance.

Ouattara nargue ses adversaires et vend des promesses aux populations dans le Hambol

« Chers parents, je sais que l’une de vos préoccupations principales porte sur les prix de l’anacarde et je sais que les deux dernières années, en raison de la situation internationale, n’ont été pas satisfaisantes.  Et hier (ndlr : avant-hier), nous avons discuté en conseil de ministres. Le premier ministre nous a expliqué que c’est d’ailleurs en raison de la baisse du prix de l’anacarde qu’il a décidé de maintenir à un prix élevé le prix de coton avec une subvention de plus 21 milliards. Car l’anacarde et le coton se cultivent ensemble. Nous aurons l’occasion de développer ce point ultérieurement », a-t-il répondu, laissant ainsi ses hôtes sur leur faim.

Le président Alassane Ouattara qui reste, malgré tout, satisfait de son bilan, a saisi l’occasion pour narguer ses adversaires. « Le gouvernement est au travail et nous ne sommes pas dans le bavardage. Le gouvernement est au travail non seulement jusqu’en 2020, mais bien au delà. En 2025-2030, le gouvernement continuera d’être au travail. Et la Côte d’Ivoire continuera d’avancer grâce à cette équipe dynamique sous l’autorité d’Amadou Gon Coulibaly auprès du vice président Kablan Duncan et du capitaine que je suis, Alassane Dramane Ouattara.

 Ouattara nargue adversaires Hambol. Ouattara visite d'Etat Hambol
Ouattara visite d’Etat Hambol

La Côte d’Ivoire a de bonnes perspectives et nous vous disons que vous pouvez nous faire confiance pour le département de Niakara et de toute la région du Hambol. Nous poursuivrons nos efforts pour le bien-être de toutes les populations de tous les départements de notre beau pays. Je voudrais vous exhorter de continuer nos valeurs de paix, d’union, de tolérance et de fraternité que le président Félix Houphouët-Boigny nous a léguées,  car sans paix, il ne peut y avoir de développement durable », a-t-il déclaré. Avant de mettre le cap sur la commune de Tafiré pour une escale.

LANCE TOURE

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Afrik Soir

Read Previous

Un lieutenant pro-Soro soupçonné de coup d’Etat, arrêté : Voici les circonstances

Read Next

Côte d’Ivoire : La leçon républicaine de Billon, superstar de la visite de Ouattara dans le Hambol

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *