Côte d’Ivoire : « Nous ne regardons pas Varietoscope parce que c’est produit par notre grand-père » Barthélémy Inabo

Dans cette épître à Barthélémy Inabo Zouzoua (BIZ), Fernand Dédeh fait le tour de l’actualité et revient sur le choix public exprimé par son aîné, quant à la candidature d’Amadou Gon Coulibaly (RHDP).

Ton camarade n’est pas content. Beaucoup de bruits pour peu d’enrôlés sur les listes électorales. Surtout dans son camp. Tiens, en dehors des régions du Poro et du Tchologo qui ont fait un bond quantitatif de 18 % et sans tapages, tous ceux que tu as vus faire campagne en hélicoptère ou en cortèges de grosses cylindrées puis qui envahissent le journal de 20 h de la télévision nationale-là, c’est du pipo.

Je suis en mesure de te balancer quelques chiffres qui fondent le mécontentement de ton camarade. Agneby-Tiassa, chez le propriétaire des tabourets du Rassemblement, 4% d’enrôlés en plus. Hambol et Moronou, 3%… Il ne suffit pas de crier que « mon candidat va gagner ou a déjà gagné » quand le terrain vous renvoie la réalité de votre débauche d’énergie et de la distribution des timbres…

A lire aussi : « Les élections prochaines seront paisibles en Côte d’Ivoire » (Amadou Gon)

Finalement, le report d’une semaine obtenue par la commission électorale (30 juin) arrange bien de politiciens qui découvrent que la politique, au delà de la communication et de la propagande, c’est un rapport continu avec les populations et l’immersion dans leurs réalités. Après deux semaines de campagne, un peu plus de 300. 000 électeurs se sont enrôlés sur une prévision de 4 à 5 millions au départ, revue à la baisse en cours de chemin à 2 millions.

Agneby-Tiassa, chez le propriétaire des tabourets du Rassemblement, 4% d’enrôlés en plus. Hambol et Moronou, 3%… Il ne suffit pas de crier que « mon candidat va gagner ou a déjà gagné »

La maladie à coronavirus… Ce ne sont pas tant les chiffres quotidiens affichés qui inquiètent. Mais la gestion pratique: la disponibilité des lits dans les hôpitaux et les centres d’accueil, les tests et les cas de plus en plus graves de la maladie constatés. J’ai encore eu un appel de détresse d’un parent de malade, « Mon frère présente plusieurs symptômes. Il dit que les centres sont bondés. On cherche une alternative (même payante) ».

Amadou Gon Coulibaly et Henri Konan Bédié, avant la nomination de celui-ci comme Premier ministre en janvier 2017
Amadou Gon Coulibaly et Henri Konan Bédié, avant la nomination de celui-ci comme Premier ministre en janvier 2017

Il faut en souffler mot à ton camarade. Ou à Gnian Gougouessi. Oui, oui, elle est à Abidjan. Elle préside ce jeudi 25 juin 2020, la cérémonie de renforcement des capacités opérationnelles de la police en charge du travail des enfants et l’ouverture de 6 antennes aux frontières et à l’intérieur du pays.

J’ai une seule phrase: « dans ce pays, il faut que nous le comprenions, chacun a droit à une opinion. ».

Elle a devancé ton parrain. Il est annoncé à Abidjan dans les prochains jours. À propos, j’ai été assailli de questions par rapport à ton soutien affiché à ton parrain. J’ai une seule phrase: « dans ce pays, il faut que nous le comprenions, chacun a droit à une opinion. ». Tu as exprimé ton opinion et perso, je n’ai pas de problème avec ça! Tu as ta liberté de pensée et de conscience. Maintenant, comprends aussi ceux qui s’indignent de la manière dont tu exprimes ton opinion. C’est aussi leurs opinions que d’être choqués et de te reprocher de choisir un candidat, pas sur sa vision et sa capacité à impulser le développement du pays mais sur l’âge et la génération.

Téléchargez gratuitement l’Application Afriksoir sur Playstore et ne ratez rien de l’actualité ivoirienne et africaine https://bit.ly/2W5gRFO

Un peu comme si la génération « pressée-pressée » de internet disait « nous ne regardons pas Varietoscope parce qu’elle est produite et goupillée par notre grand-père… »… Le débat est là…

Fernand Dédeh

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Fernand Dedeh

Read Previous

Côte d’Ivoire : Voici les sites d’identification et de renouvellement de la CNI

Read Next

Côte d’Ivoire : « Pendant que nous attendons la fin du coronavirus, Ouattara et ses hommes sont en campagne et rassemblent 300, 500 personnes » (Mamadou Koulibaly)

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *