Côte d’Ivoire : « Monsieur Mambé, le jeu de cache-cache n’est pas de votre âge »

Robert Beugré Mambé et Charles Koffi Diby

Le gouverneur du District d’Abidjan a déclaré qu’il est membre du Conseil politique du RHDP, sans toutefois démentir fermement son appartenance au Bureau politique du PDCI. Un jeu de cache-cache de gamin, d’autant que comme Jeannot Ahoussou-Kouadio, il prétend vouloir réconcilier Alassane Ouattara et Henri Konan Bédié. Cette attitude n’a pas échappé à l’analyse de Jules Claver Aka. A lire !

Ce jeu mérite que l’on s’y attarde. Il ressemble de loin à un jeu de cache-cache. Un jeu bien connu de chez nous, qui est réservé aux enfants de moins de 15 ans , généralement. Le principe de ce jeu pour les enfants qui n’ont pas fait le village et qui ne le connaissent pas forcément : un groupe d’enfants se cache, on laisse un les yeux bandés ou pas, dans un cercle. 

Et au top départ, celui qui a les yeux bandés ou pas et qui est dans le cercle doit retrouver un parmi ceux qui se sont cachés. Celui qui sera retrouvé remplace dans le cercle, celui qui avait les yeux bandés. A notre enfance, au village, c’était l’un des jeux les plus prisés. Pour des raisons diverses que je n’évoquerai pas ici.

Ce jeu existe-t-il aussi chez nos hommes politiques ivoiriens ? Il me semble.

De quoi s’agit-il ? Il y a quelques semaines, le Parti Démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) renouvelait ses instances, notamment le bureau politique. Dans la longue liste qui a été publiée, certains noms ont retenu l’attention des ivoiriens. Il s’agit de Robert Beugré Mambé et de Charles Diby Koffi, respectivement Gouverneur du District d’Abidjan et président du conseil économique environnemental et social.

A lire aussi : Rencontre Bédié et chefs du Sud : Mambé a-t-il voulu piéger Bédié ?

Ces deux personnalités appartiennent au Conseil politique du RHDP (un parti politique). Voir leur nom figurer sur la liste des membres du bureau politique du PDCI est tout simplement étonnant. Premièrement, parce qu’en Côte d’Ivoire, la loi sur les partis politiques ne permet pas à un individu d’appartenir à deux formations politiques au même moment. Deuxièmement, parce qu’ils viennent fraichement d’être coopté au conseil politique du RHDP.

Et cela a suscité un débat dans les milieux RHDP et PDCI. Pour les militants du RHDP parti unifié, le président du PDCI Henri Konan Bédié fait du forcing en maintenant ces deux personnalités dans son « gouvernement ». Du côté du PDCI, l’on rétorque que ces personnalités figurent sur la liste des membres du bureau politique parce qu’ils se sont acquittés de leur cotisation de l’année 2019. Les concernés sont restés muets sur cette affaire jusqu’à ce que le Gouverneur du district sorte de sa réserve ce mercredi 11 septembre, lors d’un meeting qu’il a animé à Songon. « Je suis membre du Conseil politique du RHDP », aurait déclaré Robert Beugré Mambé. Le disant, il espère trancher définitivement sur la question.

De mon point de vue, cette déclaration ressemble à une fuite en avant. Elle ne suffit pas pour convaincre les Ivoiriens. Etant donné que depuis juin 2017, le PDCI est officiellement sorti du RHDP groupement politique et que ce parti n’a pas pris part à l’assemblée générale constitutive du RHDP, Robert Beugré Mambé ne peut pas se tromper pour aller payer une cotisation au PDCI. Monsieur Mambé doit plutôt expliquer aux Ivoiriens comment son argent est arrivé dans les caisses du PDCI. Ce parti l’a-t-il sollicité pour une aide ? En réalité, cela ressemble bien à un jeu de cache-cache. Non ! Il faut arrêter de ruser avec les Ivoiriens. De deux choses l’une. Soit, vous avez les pieds au RHDP et le cœur au PDCI, soit vous êtes au restaurant comme l’a dit le doyen Adam Yeboua, vice-président du PDCI. Dans l’un des deux cas, ayez le courage de vous démarquer clairement. 

Car, en réalité, la crise que pourrait connaître le pays, la crise née du divorce entre le PDCI et le RDR ou RHDP, est aussi la crise des militants du PDCI. Eux qui n’ont pas eu le courage de rester dans leur parti politique pour mener le débat et chercher à convaincre et qui ont plutôt préféré se rallier au RHDP parti unifié. Il est temps que ceux qui sont partis au RHDP aient le courage et la sagesse du ministre Félix Anoblé. Ne disait-il pas : « Dès l’instant où nous avons assisté à l’assemblée générale du RHDP, nous ne sommes plus PDCI ». C’est plutôt constant et courageux. Tout autre comportement ressemble bien à un jeu de cache-cache. Monsieur Mambé, ce jeu n’est pas de votre âge.

Jules Claver Aka

  •  
    589
    Partages
  • 589
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Tags: , , , , , ,
Articles liés

2019 | Afrik Soir | Tous droits réservés

Urgence Info