Côte d’Ivoire: « Mon jeune frère Simon est pris en otage par l’ancien DGA du FMI » (Soro)

Depuis l’interpellation de ses jeunes frères, Guillaume Soro semble très déchainé contre le régime Ouattara. A travers un tweet, le lundi 13 janvier 2020, il affirme que Simon Soro est pris en otage. Le torchon continue de brûler entre le chef de l’État, Alassane Ouattara et l’ex-président de l’Assemblée nationale Guillaume Soro.

En effet, l’incarcération de ses jeunes frères Simon Yedjossigue Soro, président de l’ONG ‘’La Vie’’. Et du commissaire Rigobert Porlo Soro semble lui avoir donné plus de vigueur pour affronter Alassane Ouattara. Le président du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP). Depuis Paris où il réside depuis le lundi 23 décembre 2019, Guillaume Soro lance des piques au pouvoir Ouattara.

A lire aussi : Côte d’Ivoire : Voici où se trouve le commissaire Rigobert Soro, petit frère de Guillaume Soro

« L’un de mes jeunes frères Simon Soro (puisqu’ils sont 02), pris en otage par l’ancien DGA du FMI, Alassane Ouattara. S’il y’a bien un seul homme politique en CI qui ne devrait parler ni de coup d’Etat ni de déstabilisation c’est bien Alassane Ouattara ». A fait remarquer l’ex-president de l’Assemblée nationale dans un tweet le lundi 13 janvier.

Simon Soro en otage
TWEET de Guillaume Soro

En effet, le député de Ferkessédougou estime que le président de l’ONG ‘’La Vie’’, son jeune frère est pris en otage par l’ancien directeur général adjoint du Fonds monétaire international (FMI). Le président Alassane Ouattara. Pour Soro, celui-ci ne devrait pas parler de coup d’État et de déstabilisation.

Rigobert Porlo Soro à la MACA

Rappelons que Rigobert Porlo Soro, l’autre petit frère de l’ex-président de l’Assemblée nationale, avait été convoqué par la DST, et introuvable depuis le lundi 30 décembre 2019. Il est finalement transféré dans la nuit du vendredi 10 au samedi 11 janvier 2020 à la Maison d’arrêt et de correction d’Abidjan (MACA).

Il prenait ainsi la place de Simon Yedjossigue Soro qui était transféré le jeudi 9 janvier à la Maison d’arrêt et de correction d’Adzopé. Notons que Simon Soro, et plusieurs autres proches du président de Générations et peuples solidaires (GPS) ont été interpellés le lundi 23 décembre 2019. Ils ont été placés sous mandat de dépôt après qu’un mandat d’arrêt international soit lancé par la justice ivoirienne à l’encontre du candidat déclaré à l’élection présidentielle de 2020.

Lors de la présentation de vœux, l’ex-premier ministre a cependant réfuté toutes les accusations portées contre lui. « Toute cette cabale vise en effet à m’écarter de la course présidentielle dont je suis le favori « . Avait déclaré Soro, dénonçant les innombrables atteintes aux droits humains, à la faveur d’un durcissement inouï du régime. Selon lui, cherche à « museler l’opposition ».

Karina Fofana

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Karina Fofana

Read Previous

Côte d’Ivoire : KKB nommé par Bédié, voici le poste qu’il occupe à son cabinet

Read Next

Côte d’Ivoire : Grève des taxis à Yopougon, ce qu’ils reprochent au maire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *