Côte d’Ivoire : Manifestation des étudiants recalés au BTS, des fraudes collectives évoquées

Manifestations d'étudiants recalés au BTS au Plateau

Une manifestation d’étudiants a éclaté ce mardi 3 septembre 2019 au Plateau. Ceux-ci dénoncent le délai jugé court pour les réclamations suite à la proclamation des résultats de l’examen du Brevet de technicien supérieur (BTS) session 2019.

Cette manifestation a réuni en début de matinée, à la cité administrative au Plateau environ une centaine d’étudiants. Certains manifestants scandaient ‘’on ne veut pas’’, brandissaient des affiches avec des slogans pour dénoncer la mention « fraude » qui figure sur certains relevés du BTS session 2019 quand d’autres critiquaient le délai des réclamations. Ceux qui se plaignaient de la mention « fraude » confirmaient leur présence à la composition. D’autres se lamentaient du délai de réclamation. Ils tenaient à travers cette marche attirer l’attention de l’autorité en charge de l’enseignement supérieur sur leurs réclamations.

A lire aussi : La FESCI attaque à la machette la mairie de Cocody, 1 blessé, des étudiants braqués

Un détachement de la police était présent pour l’encadrement des manifestants. A en croire Ibrahim Lokpo, président de la commission de l’organisation du BTS session 2019, « lors de la proclamation, nous avions dit aux étudiants qu’ils avaient trois jours pour faire la réclamation en ligne à compter du lundi 2 septembre 2019. Le problème qui s’est posé, c’est que certains ont cru qu’à partir du jour de la proclamation des résultats (ndlr : vendredi 30 août) le délai des trois jours courait.

Donc ils ont pensé qu’aujourd’hui (ndlr : le mardi 3 septembre) c’était fini et que beaucoup n’avaient pas encore fait leur réclamation. Nous leur avons expliqué que c’était une incompréhension. Ils ont encore jusqu’au mercredi quid à ce qu’on ajoute un jour supplémentaire. Ils ont dit que les réclamations n’aboutissent pas en général. Nous leur avons donné l’assurance qu’avec l’utilisation du numérique on peut analyser plusieurs milliers de dossiers en quelques heures ».

Revenant sur la mention « fraude » qui apparait sur les relevés de certains candidats, Ibrahim Lokpo a été plus clair. « Les étudiants qui ont été pris en flagrant délit de tricherie avec les téléphones portables même si c’est dans une matière ils sont informés que tout leur BTS est annulé. Donc le bulletin sort « fraude » pour toutes les matières peu importe là où il a déjà composé. Avec le numérique tous ceux qui ont échangé les copies pendant la composition ont été détectés. Ceux-là ont été frappés par la mention « fraude » », a-t-il expliqué sur RTI Info.

Rappelons que les résultats de la session 2019 du BTS ont été proclamés le vendredi 30 août dernier. L’on a enregistré 32.535 candidats déclarés admissibles sur 55.436. Soit un taux de 58,7% contre 57% en 2018. Il y avait 56 458 candidats inscrits. Les filières industrielles ont enregistré un taux de réussite de 60,7%, contre un taux d’admission dans les filières tertiaires de 57,8%.

Karina Fofana

Côte d’Ivoire : Plus de 5000 étudiants menacés d’exclusion demandent la clémence de Ouattara
  •  
    14
    Partages
  • 14
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Tags: , , ,
Articles liés

2019 | Afrik Soir | Tous droits réservés

Urgence Info