Côte d’Ivoire : Mamadou Koulibaly ou le fils damné de la maison Gbagbo (Décryptage)

Mamadou Koulibaly

Un ami a bien voulu me taguer sous la vidéo de MK où il donne son impression concernant le Sommet de Sotchi. J’ai l’ai visionnée. Je ne regrette pas. Il m’a semblé reconnaître le MK d’un certain mois de janvier 2003. MK m’a laissé de ses souvenirs…

Juillet 2010, Grand Bassam. Alors que je fais cette forte fièvre, MK a tenu à venir échanger une minute avec moi pour me réconforter. Nous y étions depuis 2 jours pour une formation (Afrique et Liberté) initiée par le Think tank qu’il dirigeait. Je retrouve l’intellectuel; premier dans la salle de formation et dernier à s’en aller. C’est un Koulibaly sonné, tendu par l’Affaire Tagro. Il a mal d’être perçu comme le « traître », celui qui fragilise la Maison à quelques mois de la présidentielle mille fois reportée. Il vient d’ailleurs d’essuyer des insultes sur la place publique…Ce visage pale qui me réconforte me rappelle un autre…

Juin (?) 2006. J’obtiens un RDV avec le président de l’Assemblée nationale. Je trouve un MK encadré par ses fidèles. L’entretien tourne court. A chacune de mes questions, un de ses fidèles lui demande de ne pas répondre. Je vois un MK épuisé par la rumeur de cette époque concernant une énième dispute avec Gbagbo. Déjà en 2006, il lui était reproché de vouloir être calife à la place du Calife, d’entretenir un agenda B. Ce n’est pas le même MK que j’avais croisé 2 ans plus tôt…

A lire aussi : Ouassenan Koné : « En 2003, c’est Bédié, soutenu par Mamadou Koulibaly qui ont sauvé le régime de Gbagbo »

Novembre 2004, Hôtel Ivoire. En ce mois de carême, alors que la capitale économique semble abandonnée entre éléments de la Légion d’Honneur qui ont pris possession de l’illustre bâtiment et les jeunes patriotes ayant encerclé le site, MK sort défendre le Temple. Après des échanges avec des soldats français, il revient s’adresser à la foule, sans garde de corps! MK essaie de se tenir sur une table. JJ se pointe derrière lui pour immortaliser l’événement. La table ne tient pas. 2 autres jeunes et moi essayons de tenir la table afin que MK, visage pale, parle aux jeunes patriotes.

Ce mercredi 30, alors que j’écoute Koulibaly parler des opportunités que pourrait offrir une collaboration poussée avec la Russie, je ne puis m’empêcher de penser au parcours de l’homme. Pourquoi un tel monsieur ne pèse-t-il pas sur le champ politique ivoirien? Le soir, en mode After work avec des proches, on me dira: « Lévy, tu as raison. Si Koulibaly, Gnamien et Ahoua Donmello se mettent ensemble, il n’y a aucune raison que nous n’ayons pas d’institution forte.Malheureusement, chaque peuple a le dirigeant qu’il mérite! »

Sylvain Nguessan

  •  
    282
    Partages
  • 282
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Tags: , , , ,
Articles liés

2019 | Afrik Soir | Tous droits réservés

Urgence Info