Côte d’Ivoire : Une campagne de vaccination lancée contre les maladies animales

Une vaste campagne de vaccination obligatoire contre les maladies animales pour la campagne 2020 a été lancée le mercredi 17 juin 2020, au centre Antirabique vétérinaire de Cocody, par le ministre des Ressources animales et halieutiques, Moussa Dosso. Et ce, en présence de Samy Gaiji, représentant de la Fao en Côte d’Ivoire, qui appuie le pays dans la lutte contre les maladies animales.

Cette campagne de vaccination obligatoire contre les maladies animales pour l’année 2020 est placée sous le slogan « je participe au développement de mon pays en vaccinant mes animaux ». Elle vise à vacciner 1.200.000 bovins contre la pasteurellose, le charbon symptomatique, la péripneumonie contagieuse bovine, 795.000 petits ruminants contre la peste des petits ruminants et 18 millions de volailles contre la maladie de Newcastle.

Pour cette campagne, le ministère des Ressources animales et halieutiques a acquis et met à la disposition des Directions régionales et des vétérinaires privés, 500.000 doses de vaccin contre la peste des petits ruminants, 61 seringues automatiques, 91 glacières de 8 litres, 36 boites d’aiguilles 30/15, 36 paquets de seringues de traitement ; 36 paquets de paires de gants. Ce matériel a été acquis avec l’appui de la Fao.

A lire aussi : Côte d’Ivoire : Un protocole de surveillance des fièvres hémorragiques virales dans la faune sauvage, en vue

Une vaste campagne de vaccination obligatoire contre les maladies animales lancée

Selon le ministre Dosso Moussa, « Les maladies animales dont la prévalence s’est accrue au cours de ces années, sont responsables de plus de 20% des pertes de production nationale ». Il a dénoncé la résurgence des maladies à potentiel épizootique… facteurs majeurs qui entravent le développement de l’élevage en Côte d’Ivoire et constituent un frein important au développement social et économique des populations tributaires de cette activité.

campagne vaccination maladies animales. Les singes de Gbetitapia
Les singes de Gbetitapia

« Cette campagne va permettre, à terme, une meilleure santé de notre cheptel ». Et de lancer cet appel : «  Ainsi je lance un appel solennel aux éleveurs et propriétaires d’animaux, aux vétérinaires privés et à chaque acteur de notre secteur d’activité pour votre implication totale et effective dans cette campagne. Présentez aux agents vaccinateurs, vos animaux et surtout votre troupeau. Il y va de leur santé, de celle des populations humaines mais en plus, de l’amélioration de vos revenus ».

Téléchargez gratuitement l’Application Afriksoir sur Playstore et ne ratez rien de l’actualité ivoirienne et africaine https://bit.ly/2W5gRFO

Pour Samy Gaiji, représentant de la Fao « Cette campagne s’inscrit dans le cadre d’un partenariat qui dure depuis des décennies et vise à accompagner la Côte d’Ivoire dans sa politique de vaccination animale ». Il faut noter que du matériel de surveillance et d’investigation dont 7 motos, des Gps et du matériel informatique a été offert à plusieurs directions régionales.

JEAN PRISCA

  •  
    1
    Partage
  • 1
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Afrik Soir

Read Previous

Côte d’Ivoire : « En deux ans, on aurait dû terminer les travaux de la Riviera Palmeraie après les inondations de juillet 2018 »

Read Next

Côte d’Ivoire : Titrologie du samedi 27 juin 2020

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *