Côte d’Ivoire : L’homme qui avait été opéré de la tête avec une barre de fer, est mort !

C’est une nouvelle qui attriste des milliers d’Ivoiriens. Raymond N’Guessan Kouamé qui avait eu un terrible accident de travail, est mort. L’information est donnée par Hassan Hayek. Il avait pourtant été opéré avec succès de la tête, par une équipe de médecins ivoiriens, à Abidjan.

C’est le bénévole Hassan Hayek qui avait lancé un SOS en vue d’un élan de solidarité autour de Raymond N’Guessan Kouamé, qui a donné la triste nouvelle ce soir. « Nous avons lutté avec toi, aujourd’hui je t’ai rendu visite en chambre pour te voir, j’ai vu ta souffrance, j’ai vu ta famille autour de toi », a-t-il déclaré.

A lire aussi. La prouesse de médecins ivoiriens après un grave accident de travail à Cocody

Selon lui, quand bien même les médecins ont réussi à enlever la barre de fer de plusieurs dizaines de centimètres, du crâne du jeune manœuvre, son pronostic vital était engagé. « Les séquelles étaient énormes. Perte de mémoire, perte de beaucoup de choses », a-t-il révélé.

Raymond N’Guessan Kouamé est mort, a annoncé Hassan Hayek

Dans la nuit du vendredi 8 au samedi 9 novembre 2019 aux environs de 23 heures, dans le périmètre du quartier Feh Kessé (route de Bingerville), dans la commune de Cocody. Opération tête Cocody et prouesse médicale, le jeune manœuvre avait reçu une décharge de béton armé et la barre de fer avait transpercé son crâne du menton au front, sans le tuer.

Après plusieurs heures d’intervention, les médecins avaient réussi à retirer la barre de fer. Plusieurs heures après cette prouesse, Raymond N’Guessan Kouamé a rendu l’âme. « Champion tu es un dur, tu as lutté, on a lutté mais souvent on perd une lutte. Dieu t’a rappelé », ainsi a été le dernier mot d’Hassan Hayek.

La nouvelle s’est tout de suite emparée des réseaux sociaux. C’est l’indignation la plus totale au moment où nous mettons sous presse.

Elvire Ahonon

Commentaires (0)
Ajouter un commentaire