Côte d’Ivoire : Les filières de productions alimentaires sous pression après avoir reçu un financement du gouvernement

Les unités opérationnelles d’exécution du programme d’urgence agricole ont reçu des chèques du gouvernement ivoirien ce lundi 15 juin 2020  à la salle des fêtes de la Caistab. Une action qui rentre dans le cadre du soutien du gouvernement aux acteurs des filières agricoles impactés par la pandémie de coronavirus. Pour les filières de productions alimentaires, c’est le début d’une pression afin d’obtenir de bons résultats.

Les chèques remis aux acteurs du domaine agricole leur permettront à n’en point douter, de vaquer à leurs occupations impactées par le coronavirus. Les filières de productions alimentaires telles que le riz, le maïs, le manioc, la banane plantain les légumes et maraichères ont reçu la bagatelle de 28, 82 milliards FCFA. Les acteurs de ces filières ont désormais du carburant pour faire tourner leur machine. La pression également pointe son nez.

A lire aussi : Côte d’Ivoire : Le Gouvernement vole au secours des acteurs du secteur agricole, 150 milliards FCFA décaissés à leur profit

Le ministre de l’Agriculture et du développement rural ne dira pas le contraire : « Le Gouvernement a fait sa part. Maintenant la balle est dans notre camp », dit Kobenan Kouassi Adjoumani. Ajoutant : « Pour certaines cultures, celles des filières de productions alimentaires, c’est déjà une course contre la montre qui est engagée. Nous sommes en pleine saison pluvieuse. Il faut donc aller vite, très vite même. Dès cette semaine, vous devrez être sur le terrain si nous voulons que les ressources mises à notre disposition produisent les effets attendus. Et nous n’avons pas d’autre alternative que de réussir ».

Téléchargez gratuitement l’Application Afriksoir sur Playstore et ne ratez rien de l’actualité ivoirienne et africaine https://bit.ly/2W5gRFO

Mecanisation de l’agriculture

Notons que dans le cadre de la mécanisation de l’agriculture, les Organisations interprofessionnelles agricoles (OIA) des filières maïs, oignon, riz et coton ont reçu des moyens matériels conséquents. Cette remise de chèque vient donc compléter l’action du gouvernement. Les filières de productions alimentaires ont donc obligation de bons résultats.

Prince Beganssou

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Afrik Soir

Read Previous

Côte d’Ivoire : Un mouvement plaide pour le retour des exilés au Burkina Faso

Read Next

Côte d’Ivoire : Titrologie du vendredi 19 juin 2020

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *