Côte d’Ivoire : Les enseignants maintiennent leur grève après une rencontre avec le ministre de l’Enseignement ?

Johnson Kouassi Zamina, SG de la CNEC entouré du Premier ministre Amadou Gon Coulibaly et de certains ministres du gouvernement, en mars 2019 à la Primature

Les syndicats d’enseignants du supérieur réitèrent le maintien de leur mot d’ordre de grève prévue la semaine prochaine. Et ce, après une rencontre soldée par un échec avec le ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Albert Toikeusse Mabri, ce mardi 14 mai 2019.

Selon une note d’information transmise à Afriksoir.net, les trois syndicats d’enseignants (CNEC, CODEC, SYLEC) vont entamer une nouvelle grève dès le 20 mai 2019, pour la satisfaction totale de leurs revendications. Pour ces syndicats, « il n’est plus question de suspension de grève sans solutions palpables à leurs revendications ».

A lire aussi : Côte d’Ivoire : La Cosefci relance la grève dans l’Education nationale demain

À cet effet, ils exigent « en urgence le paiement des arriérés des heures complémentaires (HC), le maintien de la maquette consensuelle de 2014, le paiement des salaires et arriérés de salaires et Primes de recherche des membres du bureau de la CNEC sanctionnés injustement par la gouvernance du président de l’Université Félix Houphouët-Boigny d’Abidjan, Abou Karamoko ».

Aussi, demandent-ils au ministre de tutelle de « trouver des solutions aux problèmes initiaux de l’enseignement supérieur pour un environnement d’études paisible et de qualité ». Notons que les enseignants du secondaire et du primaire sont également en grève depuis ce mardi sur l’ensemble du territoire.

Moïse Yao K.

  •  
    221
    Partages
  • 221
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Tags: , , , , , , , ,
Articles liés

2019 | Afrik Soir | Tous droits réservés

Urgence Info