Côte d’Ivoire : L’élève Sangare Teinan inhumé

Décédé le lundi 9 décembre 2019, suite aux événements liés à l’anticipation des congés, Sangare Teinan, élève en classe de terminale A2 au Collège principal de Daloa a été inhumé dans l’après-midi du vendredi 13 décembre 2019 au cimetière du quartier Soleil 2 de Daloa.

L’élève Sangare Teinan, âgé de 19 ans, repose désormais au cimetière du quartier Soleil 2 de Daloa. Après la levée de corps à de la morgue du CHR de Daloa, le cortège s’est dirigé vers le cimetière. Et ce, en présence des autorités administratives, éducatives, de ses camarades élèves. Tous étaient présents auprès de la famille.

A lire aussi : Côte d’Ivoire : Mgr Antoine Koné inhumé, ce mercredi

Chacun tenait à accompagner Sangare à sa dernière demeure. Les élèves, dans la discipline ont marché en silence de la morgue du CHR jusqu’au cimetière. C’est dans le calme et la dignité qu’ils ont dit au revoir à leur frère, ami et camarade de classe du Collège Principal de Daloa. Notons que Sangare avait perdu la vie dans la matinée du lundi 9 décembre 2019 à Daloa après avoir reçu un coup de couteau au niveau de la gorge.

Ce dernier s’était opposé à des individus venus d’ailleurs déloger les élèves de son établissement au motif d’aller en congés plutôt que prévu. Depuis le début du mois de décembre, dans plusieurs villes du pays, des élèves manifestent pour obtenir un départ anticipé en congé. Notamment à Anyama et à Dimbokro où deux élèves ont été tués.

La FESCI exige la démission de Kandia Camara.

La Fédération estudiantine et scolaire de Côte d’Ivoire (FESCI) avait appelé le jeudi 12 décembre 2019, à la démission de Kandia Camara. Celle-ci pointait du doigt l’incapacité de la ministre de l’Education nationale, de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle à juguler le phénomène des congés anticipés qui a fait déjà trois morts dans les lycées et collèges.

Sangaré-Teinan élève tué à Daloa
Sangaré-Teinan élève tué à Daloa

« Pour nous, il n’y a pas plus grand drame que cela. Nous pensons que dans un monde où l’intelligentsia doit fonctionner, il n’y a pas la place de la police ou de la gendarmerie. Devant cette situation, il faut que les responsabilités soient situées. Mieux la ministre (Kandia Camara) doit démissionner et c’est notre position », avait tranché le Secrétaire général de la FESCI, Saint-Clair Allah dit Général Makélélé.

Karina Fofana

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Karina Fofana

Précédent

Côte d’Ivoire : Venance Konan condamné par la justice

Suivant

Qui est Abe Valère Edi, le jeune Ivoirien qui fabrique de l’éthanol avec du manioc ?

Commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *