Côte d’Ivoire : Le silence du gouvernement dans l’affaire du trafic de drogue est suspect

Suite à cette information virale qui fait le buzz en ce moment sur la toile au sujet d’un gros trafic de drogue en Côte d’Ivoire impliquant certaines de ses autorités gouvernementales, je ne comprends pas le silence du gouvernement dans une affaire où la réputation de l’un des leurs est en train d’etre salie.

Que signifie donc ce silence ? Est ce un silence d’approbation de cette information qui circule sur ce membre du gouvernement ? Est ce un silence lié à la guerre des clans qui fait rage en ce moment au sein de la coalition au pouvoir? Toujours est-il que je trouve suspect ce silence du gouvernement face à ce qui arrive à l’un de ses membres.

Outre la réaction du gouvernement ,j’attendais également une réaction du parti dans lequel il milite pour démentir l’information donnée par le media en question. Et je n’attend pas qu’il se contente d’un simple démenti en traitant la communauté internationale d’être jalouse du progrès économique de la Côte d’Ivoire ou d’accuser Guillaume Soro, leur bouc émissaire ideal ,de vouloir salir la réputation de notre pays.
J’attends d’eux un démenti convaincant. Surtout qu’on ne s’appuie pas sur la déclaration de l’ambassade des États-Unis,comme le font en ce moment les gens du Restaurant,pour disculper l’un des leurs.

A lire aussi : Côte d’Ivoire : Quand Mediapart accusait Hamed Bakayoko de corruption dans une affaire de pétrole, voici comment il avait réagi

Je voudrais les amener à comprendre que la réaction de l’ambassade des États-Unis est une réaction diplomatique. Elle n’innocente pas le Ministre en question. Au contraire,elle engage, d’une manière diplomatique, l’Etat de Côte d’Ivoire à contribuer activement à la lutte contre la drogue en collaboration avec les États-Unis. D’une manière diplomatique, elle invite la Côte d’Ivoire à lui livrer tous ceux qui seront déclarés coupables de trafic international de drogue.

J’attends vivement et impatiemment un démenti convaincant de la part du gouvernement et de la part du parti du Ministre concerné afin de laver la réputation souillée de notre pays. Que les membres du gouvernement sachent qu’ici,l’enjeu ce n’est pas de sauver la réputation d’un des leurs. L’enjeu ici,c’est sauver la réputation de notre pays qui est en train d’être salie avec cette histoire de trafic de drogue.

Hamed Bakayoko, le 12 mai 2020 à son bureau à Abidjan
Hamed Bakayoko, le 12 mai 2020 à son bureau à Abidjan

J’ai honte que mon pays soit taxé à tort ou à raison de narco-Etat ou de plaque tournante de la vente de la drogue en Afrique de l’Ouest. Je ne souhaite pas que demain, Guillaume Soro vienne prendre les rennes d’un pays dont la réputation est salie par une affaire de drogue. C’est pourquoi j’attends vivement un démenti de la part de notre gouvernement. J’avoue que j’ai été un peu déçu que le gouvernement,dans son conseil d’aujourd’hui,n’en parle pas du tout.

Bien qu’il fasse semblant de banaliser cette affaire qui est très grave pour la sécurité du pays et pour celle de la sous région,je pense que le gouvernement devrait pondre un communiqué pour blanchir la réputation d’un de ses membres et par ricochet,celle de la Côte d’Ivoire. Sinon j’avoue que le silence du gouvernement sur cette affaire ne rassure pas du tout.

Téléchargez gratuitement l’Application Afriksoir sur Playstore et ne ratez rien de l’actualité ivoirienne et africaine https://bit.ly/2W5gRFO

Et il faut surtout éviter de considérer le communiqué de l’ambassade des États-Unis comme une preuve de de blanchiment de notre Ministre dont la réputation est en train d’être souillée par cette histoire de trafic de drogue. Ce serait s’agripper désespérément à une bouée de sauvetage non opérationnelle. Vivement que le gouvernement fasse une déclaration pour disculper son membre incriminé dans cette histoire de trafic de drogue.

Mamadou Traoré

Affaire de trafic de drogue. Affaire de trafic de drogue

  •  
    118
    Partages
  • 118
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Mamadou Traoré

Read Previous

Un proche d’Hamed Bakayoko prévient les militants du RHDP : « Ne nous trompons pas de cible »

Read Next

Côte d’Ivoire : Titrologie du jeudi 11 juin 2020

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *