Côte d’Ivoire : Le RHDP va rendre hommage à Ouattara dans la région du N’Zi abandonnée par le gouvernement

A l’instar des autres régions du pays, La région du N’Zi va rendre un hommage et de reconnaissance au Président de la République Alassane Ouattara, ce 31 août 2019, au Stade Koné Samba Ambroise de Dimbokro.

L’annonce a été faite par la ministre de la Femme, de la Famille et de l’enfant, Pr Ly Ramata Bakakyoko aux autorités administratives et aux populations notamment les chefs coutumiers, religieux et les leaders de jeunesse et de femmes, lors d’une rencontre tenue samedi à l’institut Famah de Dimbokro.

A lire aussi : Côte d’Ivoire : Hommage à Ouattara à Ferké ou le meeting de la peur du RHDP (Opinion)

Comprenant les départements de Bocanda, de Dimbokro et de Kouassikouassikro, la région du N’Zi peine à amorcer son développement.  Effet, l’usine Utexi qui faisait la fierté de la ville de Dimbokro,  a du mal à reprendre les activités.  Les infrastructures routières ne donnent pas fière allure non plus.

La voie bitumée reliant le département de Dimbokro à celui de Bocanda est dans un état lamentable. Par ailleurs, l’inexistence de  voie entre Bocanda et Bongouanou amène les usagers et autres opérateurs économiques à faire un grand détour par Dimbokro pour rallier l’une des deux villes.

Aussi, plusieurs villages attendent-ils leur électrification, alors que les poteaux électriques sont plantés depuis Laurent Gbagbo, à l’instar d’Assika-Kpôlessou. En outre, l’orpaillage a transformé le visage du N’Zi comme dans un far west, avec son corollaire d’insécurité. Et comme si cela ne suffisait pas, la région du N’Zi, comme celle du Hambol, est l’une des deux régions que le Président Alassane Ouattara a refusé de visiter, lors de sa tournée nationale étatique. Une région qui abrite Dimbokro, sa ville natale où il a encore de la famille.

Espérons que cet hommage serve de tribune aux autorités du RHDP au pouvoir (le président du conseil régional N’Guessan Koffi dit Lataille et le maire Kramo Kouassi, par ailleurs collaborateur du ministre Amédé Kouakou) pour poser les vrais problèmes dont souffre cette région du N’Zi  qui a été longtemps délaissée par le gouvernement.

Afrik Soir avec AIP

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Prince Beganssou

Précédent

Affi N’Guessan accuse : « Ouattara a emprunté pour entretenir les caciques » du RHDP

Suivant

Burkina Faso : « Plus d’une dizaine » de militaires tués à Koudougou

Commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *