Côte d’Ivoire : Le RHDP persiste dans l’indignité, un nouveau pagne pour la visite de Macron à Bouaké

Le pagne de l’indignité pour la visite d’Emmanuel Macron à Bouaké. Les commentaires vont bon train, alors que le Président français Emmanuel Macron sera finalement en visite en Côte d’Ivoire, le 22 décembre 2019. Pour ce faire, le premier pagne commandé à son effigie par les organisateurs a été brûlé. Un autre a été fabriqué, avec la même indignité, commentent certains Ivoiriens.

Le pagne est à l’effigie d’Emmanuel Macron et de son hôte Alassane Ouattara. Sur celui-ci, on peut lire : « pose de la première pierre du Grand marché de Bouaké, le 22 décembre 2019 ». Une sorte d’armoiries de la République est scellé dans ce pagne aux couleurs bleu-blanc-rouge et orange-blanc-vert.

A lire aussi. Côte d’Ivoire: Voici le pagne de l’indignité pour la visite de Macron

Sur les réseaux sociaux, plusieurs internautes raillent « ce pagne de la honte » ou de « l’indignité ». Mais les organisateurs n’en ont cure. Avec le premier pagne, l’on avait eu une idée à peu près des initiateurs de ce projet, somme toute ridicule. En effet, ce sont des forums RHDP qui avaient éventé les première images dudit pagne. Avec une certaine fierté.

Pagne Macron à Bouaké
Premier pagne Macron à Bouaké

Emmanuel Macron effectue une visite en Côte d’Ivoire du 20 au 22 décembre 2019. Selon le site français 20minutes, il « se rendra (prioritairement) du 20 au 22 décembre en Côte d’Ivoire pour célébrer les fêtes de fin d’année en compagnie des forces stationnées dans le pays ».

Pagne de la visite de Macron à Bouaké et indignité

Il devrait donc profiter de cette mission, pour contenter les autorités ivoiriennes qui ont fait des mains et des pieds pour qu’il se rende dans leur pays. Aussi, profitera-t-il de ce séjour pour poser la première pierre du Grand marché de Bouaké (GMB). Le projet, rappelons-le, est financé par l’Agence française de développement (AFD). Ce marché devrait être construit au lendemain de l’initiative PPTE, mais Abidjan traînait les pas, pour des questions, dit-on du côté de l’Elysée, d’opacité dans l’attribution du marché.

Outre ce marché, Macron devrait remettre sur les rails le projet de métro d’Abidjan. Après un lancement en fanfare en novembre 2017 à Abidjan, par les deux chefs d’Etat, le projet a freiné des quatre fers. Toujours en cause : l’opacité dans le montage financier et technique présenté par Abidjan…

Emmanuel Gautier

  •  
    712
    Partages
  • 712
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Emmanuel Gautier

Read Previous

Quatre jeunes Marocaines interpellées dans un fumoir à Koumassi, l’une était avec son enfant de 3 ans

Read Next

Assassinat de Norbert Zongo et extradition de François Compaoré : A quel jeu joue la France ?

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *