Côte d’Ivoire : « Le RDR voit Mabri comme une menace et déploie ses sbires contre lui » (proche)

« Le RDR voit en réalité, le président Albert Toikeusse Mabri comme une véritable menace, et déploie actuellement ses sbires contre lui », selon l’un des proches communicants du président du RHDP.

Les signes ne trompent pas et les signes n’ont jamais trompé. Rappelez-vous, en fin de règne en 2010, l’illusion du pouvoir et les beaux discours des traites laudateurs débauchés dans tous les partis politiques et réunis au sein de LMP, limitant les actions des militants sincères du FPI, a fait croire au régime Gbagbo, qu’il n’y avait rien en face, au point de consacrer sa campagne à dénigrer Ouattara au lieu de dire aux ivoiriens, ce qu’il comptait leur apporter à nouveau s’il était réélu.

A lire aussi : Mabri superstar sur ses terres à Zouan-Hounien : « Nous voulons gouverner ce pays dans l’équité »

Cela laissait transparaître clairement que de tous les candidats, seul Ouattara, constituait véritablement une menace pour ce régime au point de lui consacrer toute son énergie et finalement, on connait tous, le résultat escompté, j’ai pas besoin d’aller plus loin que ça.

C’est exactement ce qui se passe aujourd’hui avec le Président Abdallah Toikeusse Mabri, premier ivoirien, candidat déclaré à l’élection présidentielle de 2020 depuis 2013. Le RDR voit en réalité, le Président Mabri comme une véritable menace, et déploie actuellement ses sbires contre lui, malheureusement, cela y va avec le sabotage, la calomnie, le dénigrement tout azimut et les propos mensongers à lui attribuer etc…avec la réplique standard de : « s’il n’est pas d’accord dites lui de démentir « .

Le Président MABRI est candidat pour diriger la Côte d’Ivoire, et non pour du  » m’as tu vu « , il n’est pas candidat pour faire du buzz.

Comme lui-même l’a déjà signifié, il ne sera pas là où des gens l’attendent, c’est à dire les débats de bas niveau, sans grand intérêt pour les ivoiriens et avec pour seul but de distraire l’opinion. Cependant, il sera dans la contradiction démocratique, où chacun dira ce qu’il est capable d’apporter aux ivoiriens avec la voie qu’il indique pour atteindre le but escompté. Je vous propose en image d’illustrations les Unes de deux journaux proches du RDR, annonçant le même jour à leurs Unes que le Président Mabri soutenait désormais la candidature de M. Gon.

RDR Albert Mabri menace

Nous avons dénoncé cette forfaiture visant à ternir l’image de ATM, et à le présenter comme un leader qui n’est pas constant dans ce qu’il dit et ce qu’il fait, pourtant sur le marché politique ivoirien présentement, il est le plus constant et le plus cohérent dans sa démarche et je mais quiconque au défi de prouver le contraire.
Malheureusement, des presses en ligne ont relayé sans vérifier.

« Le RDR voit en réalité, le Président Mabri comme une véritable menace, et déploie actuellement ses sbires contre lui, malheureusement, cela y va avec le sabotage, la calomnie, le dénigrement tout azimut et les propos mensongers à lui attribuer etc… »

Cette dans cette même optique que certains cadres qui ont plus à prouver, à cause de leur posture de traitres et les cyberactivistes RDR, ont dans leur laboratoire une série de mensonges à attribuer au Président Mabri et cela à déjà commencé.

Tout propos attribué au Président Mabri se trouvant sur la page de ses détracteurs n’est que pure intoxication et ne mérite aucun crédit de votre part. Si vous croyez à un propos qui ne se trouve sur aucun canal habituel de communication du Président Mabri, cela n’engagera que vous, car en réalité, le candidat Mabri ne viendra pas démentir tous les propos sortis des laboratoires, ça serait une perte de temps.

Il va consacrer son temps à dire aux ivoiriens en quoi il est l’homme de la situation.

Normalement, si ses journaux étaient vraiment sérieux et professionnels, ils auraient remis à leurs Unes, que Mabri est bel et bien candidat, contrairement à leurs premières allégations purement mensongères.

Téléchargez gratuitement l’Application Afriksoir sur Playstore et ne ratez rien de l’actualité ivoirienne et africaine https://bit.ly/2W5gRFO

Enfin, sachez une chose, si la calomnie, le dénigrement, le mensonge et l’intimidation constituaient un frein à l’accession au pouvoir d’un leader politique, ADO ne serait jamais devenu Président de la république, et l’UDPCI n’existerait plus depuis l’assassinat de son Président fondateur (Robert Guéi). La vrai conviction c’est voir en chaque obstacle une opportunité sans désespérer.

Allah Le Très Haut, nous dit : « Et qui désespère de la Miséricorde de son Seigneur, sinon les égarés ? »
(Coran – Sourate 15 « Al-Hijr » – Verset 56)

Laurrain Ledou

RDR Albert Mabri menace

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Prince Beganssou

Read Previous

Burkina Faso : Le juge Narcisse Sawadogo et l’intermédiaire Alassane Bagagnan poursuivis pour tentative d’escroquerie

Read Next

Côte d’Ivoire : Petit Denis est-il en train de rechuter ?

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *