Côte d’Ivoire : Le rapport de police sur l’accident mortel du fils de Banny pose problème

Charles Konan Banny et son fils Jean-Félicien Banny

Comment un rapport de police sur l’accident de Jean-Félicien Banny s’est retrouvé sur la place publique ? L’affaire risque de faire grand bruit, tout comme l’accident mortel du fils de Charles Konan Banny.

Jean-Félicien André Dominique Banny, 35 ans, directeur de banque, domicilié à Marcory-PRIMA est décédé dans un accident le samedi 9 novembre 2019, au Plateau. il était l’un des fils de Charles Konan Banny, ancien gouverneur de la BCEAO et ex-Premier ministre de Côte d’Ivoire.

A lire aussi. Dabou : un corbillard et plusieurs véhicules font un accident

Selon les premiers témoignages, il était seul à bord de son véhicule, une Mercedes, de couleur grise, immatriculée à Abidjan, en 2016. Aux alentours de 6h du matin, ce samedi, un témoin affirme avoir vu le véhicule le dépasser « à grande vitesse et a fait une sortie de route. Après plusieurs tonneaux, le véhicule s’est retrouvé avant la montée du pont De Gaulle au niveau du jardin aménagé au Plateau ».

Extrait du rapport de police présumé. Accident fils Banny
Extrait du rapport de police présumé

Selon les premiers éléments de l’enquête « c’est suite à ce choc qu’il aurait perdu le contrôle de son véhicule dans lequel il se trouvait. Celui-ci en état de Choc, rendra l’âme par la suite ». Alors que la rumeur se répandait, un rapport de police du 1er arrondissement du Plateau s’est retrouvé sur les réseaux sociaux.

Accident fils Banny et secret de l’instruction

Ce rapport présumé ne s’est pas contenté de dévoiler des détails des circonstances de la mort, mais a indiqué (comme tout rapport de police), les identités des témoins, des officiers ayant mené les premières enquêtes, des sapeurs-pompiers, ainsi que leurs numéros de téléphone.

La question est donc moins le rapport lui-même que sa diffusion. Comment ce rapport a pu sortir des bureaux du commissariat du 1er arrondissement du Plateau. Il est sûr que le ministre de la Sécurité et de la Protection civile, le Général Vagondo Diomandé instruira ses services pour une enquête. Ce genre de fuites étant souvent coutumière au sein de la police ivoirienne.

Elvire Ahonon

  •  
    532
    Partages
  • 532
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Tags: , ,
Articles liés

2019 | Afrik Soir | Tous droits réservés

Urgence Info