Côte d’Ivoire : Le président de la JPDCI écrit à Ouattara et dénonce les milices à la machette du RHDP

Alassane Ouattara le 31 décembre 2018 à Abidjan

Monsieur le Président de la république de Côte d’Ivoire son excellence monsieur Alassane Ouattara, ça ne vas pas au Pays de Nanan Boigny.

Ce mercredi 15 mai 2019, les Ivoiriens et tous ceux qui vivent en Côte d’Ivoire ont eux échos d’un conflit intercommunautaire à Beoumi entre Malinké et Baoulé. Avant la fin des enquêtes ( si enquête il y a), beaucoup de choses se disent, beaucoup de choses se racontent. Et la version des élus de cette localité porte à croire que cette tension existerait depuis les dernières élections locales. Élections qui a vu un duel entre votre parti le RHDP UNIFIÉ et le PDCI-RDA. Pour l’instant, nous ne pouvons donner aucune affirmation puisque les enquêtes seraient en cours.

Il n’y a pas de fumée sans feu pour parler comme chez nous. Et nous attendons les résultats des enquêtes. Excellence Monsieur le Président Alassane Ouattara , pour ce que je sais, lors des élections locales d’octobre 2018 et même les partielles du 16 décembre 2018, beaucoup de choses se sont passées. Plusieurs candidats et même des partisans de votre parti politique le RHDP UNIFIÉ se sont très mal illustrés.

A lire aussi : Côte d’Ivoire : Communiqué du conseil des ministres du 15 mai 2019

Oui!!! Divo, Bassam, PORT-Bouet- Béoumi-Lakota…. moi même Innocent Yao, président Nationnal de la JPDCI- RURALE ( voir image) j’ai été agressé à Divo le samedi 15 décembre 2018 par les partisans du Ministre Amedé Kouakou (Louboué Pierre Beugré, Ndri Fabrice, Ibrahima Coulibaly dit Jamaicain….) pour ne citer que ceux là (puisqu’ils étaient au nombre de 12 qui nous ont agressé) Agressions à la machette, aux couteaux , par des barres de fer. Et j’ai faillit même perdre la vie avec mes collaborateurs. C’est Dieu qui nous a sauvé la vie. J’ignore les raisons de cette agression.

J’ai été entendu sur PV par la police ( le 1er arrondissement) de DIVO. Et jusque là, aucune interpellation de nos agresseurs (bien connus puisqu’ils sont tous collaborateurs politiques du ministre Amedé Kouakou). Excellence monsieur le président de la République de Côte d’Ivoire, plusieurs cadres des autres partis politiques qui ont rejoint le RHDP UNIFIÉ version RDR ne vous disent pas la vérité. Et pour cacher leurs carences sur le terrain politique (puisqu’en perte de notoriété malgré les moyens financiers colossaux à leur disposition), utilisent la force pour intimider les ivoiriens à adhérer à leur cause.

Ils ne vous disent pas la vérité, Les ivoiriens (la très grande majorité) ne veulent pas entendre parler de ce RHDP UNIFIÉ (source de division).
Il fallait que vous écoutiez bien le Président Henri Konan Bédié. Et vous auriez dû comprendre sa démarche et sa méthode pour nous éviter beaucoup de choses. Monsieur le président, peut être que vous aller partir du pouvoir en 2020, mais que voulez que les ivoiriens retiennent de vous?

Quelle Côte d’Ivoire vous leur laissez avant de partir ? Que deviendrons tous vos collaborateurs et partisans qui insultent et méprisent la majorité des ivoiriens ? Nombreux sont devenus arrogants et très arrogants d’ailleurs vis à vis de leur compatriote. Peut être que vous leur avez permis d’avoir assez de moyens pour s’occuper des populations. Mais la réalité est là, ils ont appauvris nos parents en zone rurale et en zone urbaine.

À jeudi prochain pour une autre lettre. Dieu nous garde.

Innocent Yao président national de la JPDCI-RURALE.

  •  
    288
    Partages
  • 288
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Tags: , , , , , , , , , , , , , , , ,
Articles liés

2019 | Afrik Soir | Tous droits réservés

Urgence Info