Côte d’Ivoire : Le PDCI perd dans le procès contre la CEI à la Cour africaine, sa requête rejetée à l’unanimité

La Cour africaine des droits de l’homme et des peuples a rejeté la demande de mesures provisoires demandées par le PDCI dans l’affaire de la recomposition de la CEI. Le parti d’Henri Konan Bédié avait fondé toute sa stratégie sur la Courd africaine.

« Par ces motifs, la Cour à l’unanimité, rejette les mesures provisoires demandées. Ont signé, Ben Kioko, vice-président et Robert Eno, greffier. Fait à Zanzibar, le 28 novembre 2019, en anglais et en français, le texte français faisant foi ». Tel est la conclusion de la Cour africaine des droits de l’homme et des peuples présidée par Sylvain Oré.

A lire aussi. Côte d’Ivoire : L’ONG à l’origine de la plainte à la Cour africaine dénonce la CEI Ouattara-Gon

Le PDCI avait axé toute sa stratégie autour de la décision de la Cour africaine. Le président du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI), Henri Konan Bédié avait annoncé, depuis Yamoussoukro, le 19 octobre 2019, que la requête introduite par les avocats de son parti, dénonçant la nouvelle loi sur la Commission électorale indépendante (CEI)  a été « jugée recevable” par la Cour africaine des droits de l’homme et des peuples.

“Je voudrais vous informer officiellement que la requête adressée, par les groupes parlementaires de l’opposition ivoirienne, dont le PDCI-RDA, à la Cour Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples, exprimant notre opposition à l’application de la nouvelle loi sur la CEI a été jugée recevable par cette Cour”, a déclaré Henri Konan Bédié, lors du meeting.

Le PDCI n’a pas encore commenté la décision qui sonne comme une douche froide. Nous y reviendrons.

Emmanuel Gautier

  •  
    519
    Partages
  • 519
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Emmanuel Gautier

Précédent

Après la sortie de Macron, ce que doivent faire les chefs d’Etats du G5

Suivant

Il y a 60 ans, la Côte d’Ivoire adoptait ses couleurs nationales Orange blanc vert

Commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *