Côte d’Ivoire : Le pasteur qui voulait ressusciter DJ Arafat réclamé à Agbaou pour la résurrection de Mambo Assi

L’occasion est donnée au pasteur David Aimé Jérémy de ressusciter Mambo Assi. En effet, le pasteur qui voulait ranimer DJ Arafat, est réclamé par la population d’Agbaou.

Le corps inerte d’un homme et mort qui ne présente pas de signe de pourrissement a été retrouvé à Agbaou, en dépit de trois mois passés dans le caveau selon nos sources. Selon elles, il s’agit de celui de Mambo Assi, décédé en novembre 2019 à San-Pédro dont le corps avait été transféré à Akoupé pour l’inhumation. La scène totalement folle a suscité beaucoup de commentaires de la part des villageois.

Ceux-ci se saisissent de l’affaire et réclament le pasteur David Aimé Jérémy pour ressusciter Mambo Assi. En effet, ce pasteur avait prédit la résurrection de DJ Arafat dans une vidéo le vendredi 16 août 2019 à minuit si on lui donnait le corps. « Au plus tard le vendredi à minuit vous aurez la honte nationale, une honte internationale. Parce que quand Dieu a ouvert une porte personne ne peut la refermer.

A lire aussi : Côte d’Ivoire : Les tueurs présumés du policier à Agbaou interpellés

Quand Dieu a ouvert la parole pour Jean personne ne pouvait quoi que ce soit contre lui. Il a ouvert la parole pour Elie personne ne pouvait ; la parole pour Élysée personne ne pouvait ; et la parole pour Arafat, personne ne pouvait ; la parole pour David, personne ne pouvait. Ce que Dieu a prévu pour toi, tu l’auras et personne ne peut te le prendre », avait expliqué l’homme de Dieu.

Le pasteur David Aimé Jérémy qui voulait ressusciter DJ Arafat réclamé à Agbaou

« Arafat vivra, revivra. Il se relèvera, il marchera, je vous le dis pour que vous l’entendiez. Aucun autre dieu ne peut s’opposer. Aucun autre disciple ne peut s’opposer, aucun pasteur ne peut s’opposer, aucun autre savant ne peut s’opposer », avait rassuré David Aimé Jérémy. « Je m’adresse à monsieur le ministre Hamed Bakayoko. Je me nomme David Aimé Jérémy. Hier (NDLR : le mercredi 14 août) je vous ai reçu en message en vision pendant que j’étais avec le staff de DJ Arafat ; Diégo et Souleymane Kamagaté et d’autres personnes.

Le Seigneur m’a dit : « retourne de là cette nuit pour rencontrer qui que ce soit. ». C’était aux environs de 22 heures. Je suis revenu et le Seigneur m’a parlé clairement : « croise le ministre Hamed Bakayoko en présence de sa mère, sa femme et ses enfants et échange avec eux. Après échanges, tu iras prier pour Arafat. Arafat se relèvera et il vivra », avait-il témoigné ce jour-là.

Tous les pasteurs faiseurs de miracles reclamés à Agbaou

« Je ne prendrai pas 5 FCFA. Je pourrai payer mon transport. Tout ce que je demande, c’est de me donner le corps de DJ Arafat je vais prier dessus. Pas ici à l’église ni à la maison. Mais sortez le corps et donnez-moi une table où nous serons à deux. Il va se lever pour frapper à la porte et sortir. Et il reprendra les micros ; il va chanter. Mais préparez-vous » avait argué David Aimé Jérémy.

Comme une trainée de poussière, la nouvelle avait explosé la toile. Le lendemain samedi 17 août, dans une vidéo, il expliquait pourquoi, non sans faire des déclarations contradictoires pourquoi il n’avait pas ressuscité le fils de Tina Glamour.

« Personne n’a voulu que je prie pour Arafat DJ. Le ministre Hamed Bakayoko, selon l’entourage d’Arafat DJ, ils m’ont dit qu’il a accepté, mais moi-même et lui, jusqu’à présent, on n’a pas encore parlé ensemble », avait déclaré le pasteur Koffi Duchrist. Cette fois sera-t-elle la bonne ? L’homme de Dieu va-t-il profiter de cette occasion pour réaliser sa prophétie en ranimant Mambo Assi pour le bonheur de sa famille ? Attendons de voir.

Karina Fofana

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Karina Fofana

Précédent

« On a refusé aux détenus pro-Soro, le droit d’avoir un avocat, c’est du jamais vu » (Vincent Brengarth)

Suivant

Côte d’Ivoire : Titrologie du mercredi 12 février 2020

Commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *