Côte d’Ivoire : Le ministère des Transports pour des pénalités les plus sévères sur le permis de conduire

Le ministère du Transport a initié, dans le cadre de son plan d’action pour la sécurité routière, la préservation de la vie des citoyens et la valorisation du permis de conduire, un atelier, du jeudi 25 au vendredi 26 juin 2020, à l’hôtel Belle côte à Cocody.

Selon Ahmed Diomandé, directeur de cabinet du ministre du Transport, cet atelier, particulièrement consacré à la réforme du permis de conduire en Côte d’Ivoire, vise à rechercher des solutions pour préserver des vies humaines. « Nous enregistrons environ 1000 morts annuellement dans les accidents de circulation (…) Le permis de conduire n’est pas un droit, c’est un privilège. C’est pourquoi, n’importe qui ne peut pas ouvrir une auto-école, n’importe qui ne peut pas être moniteur, extirper du milieu ceux qui n’ont pas la vocation de moniteur» a relevé Ahmed Diomandé.

A lire aussi : Côte d’Ivoire : Bientôt des bus électriques à Abidjan, voici les communes concernées

Qui préconise que la Côte d’Ivoire instaure les pénalités les plus sévères des zones UEMOA et CEDEAO. Pour le directeur Général des transports terrestres et de la circulation (DGTTC), Kouakou Romain, il s’agit de faire en sorte que les auto-écoles passent en revue tout le processus de l’obtention du permis de conduire, à savoir la réception du candidat, les types d’enseignement avant d’en arriver au mécanisme d’évaluation.

Téléchargez gratuitement l’Application Afriksoir sur Playstore et ne ratez rien de l’actualité ivoirienne et africaine https://bit.ly/2W5gRFO

« Il faut qu’une auto-école qui est dans le nord de la Côte d’Ivoire donne le même enseignement qu’une auto-école qui est Abidjan », a t- il recommandé.

FRANÇOIS BECANTHY

  •  
    23
    Partages
  • 23
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Prince Beganssou

Read Previous

Côte d’Ivoire : Après 10 ans au pouvoir, Ouattara et le RHDP n’ont toujours pas trouvé la solution au problème du carrefour de l’Indenié

Read Next

Côte d’Ivoire : Anoblé encourage les entreprises de presse en ligne à s’inscrire sur la plateforme FSPME-Covid-19

One Comment

  • Ce n’est pas Gaoussou Ouattara mais Gaoussou Toure cher ami. Tu me diras sûrement… c’est les mêmes là-bas !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *