Côte d’Ivoire : Le mariage d’un journaliste crée un buzz inattendu sur les réseaux sociaux

Martial Alaté et l’élue de son cœur se sont dit ‘’Oui’’ devant le maire le jeudi 16 janvier 2020 à la mairie de Grand-Bassam devant un parterre de personnes. Ils ont mis fin à leur statut de célibataire et goûté le plaisir du mariage. Le mariage de Martial Alaté crée un buzz.

C’est dans une ambiance des grands jours que les parents et les amis du journaliste, Martial Alaté et sa compagne ont pris place dans l’enceinte de la salle de mariage de la cité balnéaire. En effet, le jeudi 16 janvier était celui de la légalisation de l’union de celui qui était considéré depuis un moment comme le président du Syndicat d’un groupe d’homme entre la limite du machisme et de la misogynie qui prônait le célibat. Du coup son mariage est interprété par les syndiqués comme une trahison, créant ainsi un gros buzz sur la toile.

A lire aussi : Côte d’Ivoire : « Au Nord, certains parents retirent leurs filles de l’école, pour les donner en mariage »

« Pour haute trahison, le président du Syndicat Martial Alaté est démis de ses fonctions. La transition est assurée par Frédérique Kassy. Heureux mariage au couple », ont marré ses amis sur la toile. « Chers camarades, c’est avec un pincement au cœur que je vous annonce ce jour ma démission du bureau du syndicat avec la satisfaction du devoir accompli. Je me tiens à la disposition du président par intérim Frédérique Kassy pour l’aider à réussir sa mission », a répondu Alaté sur sa page officielle avant d’ajouter, « celui qui trouve une femme, trouve le bonheur », dit-on. « Eh oui, je vis le bonheur en ce moment », a-t-il terminé.

Le mariage de Martial Alaté crée un buzz sur les réseaux sociaux

La cérémonie officielle a été marquée par quatre temps essentiels. Il y a eu d’abord la lecture des articles 51, 58, 59, 60, 67 du code civil relatif aux droits et devoirs des époux. Puis le choix du régime par les deux candidats au mariage. Ensuite le « oui » prononcé par le couple. Et enfin l’officier d’état civil leur a prodigué les conseils d’usage. Avant d’arriver à cette étape nos deux amoureux ont suivi la voie légitime qui consiste de fait à passer par la cérémonie de dot.

Rappelons que Martial Alaté a fait un tour à ‘’VIP Magazine’’ puis à ‘’Le Nouveau Réveil’’ avant de déposer ses valises à la Société d’exploitation et de développement aéronautique et météorologique (SODEXAM), où il est le chargé de communication. En somme, tout le personnel d’Afrik Soir adresse ses félicitations et ses vœux de bonheur au couple Alaté.

Karina Fofana

Actualité Ivoirienne; Actualité Ivoirienne du jour; Politique Ivoirienne; Politique Ivoirienne du jour; Société Ivoirienne; Société Ivoirienne du jour; Actualité africaine du jour

AfriksoirFrédérique KassyGrand-BassamMartial AlatéNouveau RéveilSodexamVip Magazine
Commentaires (0)
Ajouter un commentaire