Côte d’Ivoire : Le Gl Apalo Touré appelle les gendarmes au calme après le meurtre du MDL Tiékou

Selon un communiqué sur la page Facebook de la gendarmerie nationale de Côte d’Ivoire, suite à l’assassinat du MDL Anderson Tiékou dans la commune de Yopougon, le Gl Apalo Touré, Commandant Supérieur de la gendarmerie nationale a appelé ses hommes au calme ce lundi 26 août 2019.

Les escadrons de Yopougon, d’Abobo, de Koumassi et la caserne d’Agban ont constitué les différentes étapes de la tournée du Général de brigade Apalo Touré «Le Commandant Supérieur a félicité les gendarmes pour le comportement exemplaire, notamment le calme dont ils ont fait montre face à ce drame. Il leur a demandé de demeurer dans cette posture et de faire confiance à la justice», indique ledit communiqué.

A lire aussi : Un témoin du drame à Abatta raconte : « Ils suffoquent et meurent en 15mn »

Toujours selon le compte rendu de la tournée, Apalo Touré a annoncé plusieurs arrestations et la poursuite des investigations. «Ce crime ne restera pas impuni», a-t-il lâché. Notons que le MDL Anderson Tiékou a été sauvagement poignardé avant d’être abattu avec une arme à feu par l’un des syndicalistes communément appelé  »gnambros » dans la commune de Yopougon précisément à la gare des taxis intercommunaux le  »lavage ».

Il tentait selon le communiqué de la gendarmerie nationale de s’interposer entre de gangs rivaux de syndicats Il succombera à ses blessures. Pour rappel, ce n’est pas la première fois que cette organisation s’illustre avec une grande violence dans les gares routières. En juin 2019, un jeune apprenti de mi-car avait trouvé la mort dans les mêmes conditions à Koumassi dans la commune du maire Ibrahim Cissé Bacongo.

Face à cette situation, Vincent Toh Bi, le préfet d’Abidjan avait courageusement signé un décret pour la fin de toute activité syndicale dans le domaine transport dans la commune de Koumassi. Espérant qu’il en sera de même dans la commune de Yopougon et dans toutes les autres communes d’Abidjan, tous les regards sont désormais tournés vers lui.

Pour l’heure, à visages découverts, les gnambros rançonnent depuis plusieurs années les chauffeurs qui stationnement dans les gares routières. Il se raconte qu’ils sont soutenus au plus haut sommet de l’État de Côte d’Ivoire, mais aucune autorité du pays ne daigne les assumer.

Roxane Ouattara

  •  
    203
    Partages
  • 203
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Prince Beganssou

Read Previous

Côte d’Ivoire : Éboulement meurtrier sur un site d’orpaillage clandestin à Booré Etienkro

Read Next

Côte d’Ivoire : Les « Guichets emploi jeunes », nouvelle poudre de perlimpinpin du gouvernement

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *