Côte d’Ivoire : Le Général Ouassénan reçoit la plus haute distinction de l’Académie mondiale de taekwondo

Ouassénan Koné honoré taekwondo

Le général Gaston Ouassénan Koné (ceinture noire 7e Dan), a été honoré le samedi 7 décembre 2019 par l’Académie mondiale de taekwondo (Kukkiwon) au Hall des sports de Treichville.

Le Général Gaston Ouassénan Koné, fondateur de la Fédération ivoirienne de Taekwondo (FITKD) honoré par le Kukkiwon. Une distinction spéciale, remise le samedi 7 décembre par l’Académie mondiale du taekwondo. En reconnaissance à tout le travail qu’il fait pour l’implantation de cette discipline en Côte d’Ivoire. Le général ivoirien à la retraite est le premier non coréen à avoir obtenu cette décoration.

A lire aussi : Côte d’Ivoire : Ruth Gbagbi décroche l’Or à Moscou

Elle lui devait être remise en 2018, en République de Corée. Mais pour des raisons de santé, l’ambassadeur de Côte d’Ivoire en République de Corée l’a réceptionné à sa place. Elle a été remise le samedi par le nouvel ambassadeur de la Corée, SEM Lee Sang Ryul. Une distinction accompagnée de la somme d’un million de FCFA que Ouassénan Koné a mis dans les caisses de la Fédération ivoirienne.

Ouassenan Koné honoré par l’Académie mondiale de taekwondo

« Je suis particulièrement heureux de recevoir cette grande distinction de la République de Corée. Je dis un grand merci à l’Ambassadeur et je le charge de transmettre ma reconnaissance à son pays. Et je voudrais féliciter le président Bamba Daniel grâce à qui cette distinction a été possible. Je le félicite pour tout ce qu’il fait pour le taekwondo », a-t-il fait observer. En invitant les Ivoiriens à pratiquer le sport spécifiquement le taekwondo.

Ouassénan Koné honoré taekwondo
Ouassénan Koné honoré par le taekwondo mondial

Gaston Ouassénan Koné est né à Katiola et âgé de 80 ans. En 1962, il crée la garde présidentielle sur instruction de Félix Houphouët-Boigny dont il sera le pilote pour les vols en hélicoptère. En 1964, il est nommé Commandant supérieur de la gendarmerie nationale. Promu général de brigade en 1977 Ouassénan Koné, porte depuis 1979, le grade de général de division.

Il fût celui qui a descendu le drapeau français et monté le drapeau ivoirien, à l’indépendance de la Côte d’Ivoire, le 7 août 1960 à l’âge de 21 ans. Dès sa retraite en 2000, il embrasse la carrière politique. Le Général est à ce jour, coordonnateur des activités des vice-présidents du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI-RDA) d’Henri Konan Bédié.

Karina Fofana

SARA 2019 : Pire ennemi d’Adjoumani, Bredoumy Soumaïla décoré dans l’ordre du mérite français

Actualité Ivoirienne; Actualité Ivoirienne du jour; Politique Ivoirienne; Actualité africaine; Actualité africaine du jour

  •  
    48
    Partages
  • 48
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Tags: , , , , , , , , , ,
Articles liés

2019 | Afrik Soir | Tous droits réservés

Urgence Info