Côte d’Ivoire : « Le désert est à nos portes, l’orpaillage clandestin y contribue » (Ministre)

Joseph Séka Séka ministre de l'Environnement

A l’occasion de la journée mondiale de lutte contre la désertification, célébrée tous les 17 juin, Joseph Seka Seka, ministre de l’Environnement et du Développement durable, a invité les populations à aider le gouvernement à lutter contre l’orpaillage clandestin.

«La Côte d’Ivoire n’est pas un pays désertique mais le désert est à nos portes. Nos activités incontrôlées ont énormément contribué à cela notamment l’orpaillage clandestin. Ne vendez plus vos terres aux orpailleurs. Car leurs activités détruisent non seulement les terres mais aussi tout l’environnement. Aidez le gouvernement à mettre fin à ces pratiques », s’est-il exprimé.

Rappelons que dans un exposé de motifs signé et déposé sur la table des députés par Alassane Ouattara lui même, la situation sur plus de 1000 sites d’orpaillage clandestin demeure préoccupante. «A l’heure actuelle, les chercheurs d’or en Côte d’Ivoire n’ont pas de solutions de rechange à l’éviction du mercure. En effet, jadis activité marginale et très localisée, l’orpaillage touche quasiment l’ensemble des régions de la Côte d’Ivoire.

A lire aussi : « L’orpaillage clandestin a atteint des proportions très inquiétantes dans l’Iffou » (Conseil régional)

Il existe plus de 1000 sites d’orpaillage sur toute l’étendue de la Côte d’Ivoire, où se fait l’extraction de l’or en toute illégalité. Plus de 500 000 personnes dans les milieux ruraux tirent leur revenu de l’orpaillage et délaissent l’agriculture, laquelle est menacée par les impacts de l’activité d’orpaillage illégale. Cette activité en plein essor dans le nord de la Côte d’Ivoire, est en train de s’intensifier sur tout le pays, allant de l’Ouest à l’Est et s’étend progressivement au sud.».

Inquiétude qu’avait d’ailleurs soulevé Henri Konan Bédié quelques jours plus tôt et qui avait également suscité une vague d’indignation dans le camp présidentiel. Toutefois, ce communiqué s’il ne vient pas corroborer les assertions du président du PDCI-RDA, il indique qu’il devient important pour la Côte d’Ivoire de s’engager définitivement en tant qu’Etat Partie à la Convention de Minamata.

Roxane Ouattara

  •  
    339
    Partages
  • 339
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Tags: , ,
Articles liés

2019 | Afrik Soir | Tous droits réservés

Urgence Info