Côte d’Ivoire : La soirée des Ebony délocalisée pour la 3ème fois à Yamoussoukro

Les organisateurs de la cérémonie Ebony

Les organisateurs de la cérémonie Ebony

Comme en 2014 et 2016, la Nuit de la communication ou la Soirée des Ebony, récompensant le meilleur journaliste de l’année en Côte d’Ivoire, se tiendra encore une fois dans la capitale politique ivoirienne.

L’annonce a été faite par le président de l’Union nationale des Journalistes de Côte d’Ivoire (UNJCI), Jean-Claude Coulibaly, ce jeudi 10 octobre 2019, au cours d’une cérémonie de lancement à la Maison de la Presse d’Abidjan (MPA), en présence du ministre de l’équipement et de l’entretien routier, Amede Koffi Kouakou, par ailleurs parrain de la cérémonie. « Cette année, le concours porte sur le thème: « quel appui à la presse pour un journalisme responsable et de qualité ? » », a indiqué Jean-Claude Coulibaly.

A lire aussi : Cinéma ivoirien : Erico Séry, meilleur réalisateur et meilleur scénario originale

La date retenue est le 21 décembre 2019, le lieu choisi est l’hôtel Président de Yamoussoukro, et le Premier ministre de Côte d’Ivoire Amadou Gon Coulibaly en est le parrain, a-t-il fait savoir. Se réjouissant de se voir associé à cet évènement, le ministre Amedé Kouakou a invité les journalistes ivoiriens à la responsabilité et à plus de professionnalisme dans leurs productions.

« Vous ne devrez pas être des partisans de la désinformation. Les investisseurs ne viennent pas dans un pays où il y a du bruit. Faites attention à vos productions quelques soient vos sensibilités politiques. Ne donnons pas l’image d’un pays qui n’est pas en paix », a-t-il conseillé.

Pour cette 21e édition, 21 prix sectoriels ont été retenus, en plus du super prix Ebony et des Ebony télé, Ebony radio et Ebony presse écrite et numérique. A cet effet, il est demandé aux candidats de déposer leurs productions auprès de la commission permanente du jury. Les articles pris en compte sont ceux datant du 03 octobre 2018 au 30 octobre 2019.

Moïse Yao K.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Yao Moïse K

Read Previous

Voici le vrai récit de l’accident mortel qui a conduit Me Roger Dakouri à la MACA, 10 jours après son retour d’exil

Read Next

Côte d’Ivoire : Le corps d’un étudiant découvert dans une poubelle aux alentours du CHU de Cocody, la Fesci pointe la « passivité des agents de sécurité »

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *