Côte d’Ivoire : La photo de Gon avec une danseuse de twerk, qui fait jaser

Ariel Sheney, Amadou Gon Coulibaly et Maria Mobil

Amadou Gon Coulibaly, Premier ministre, ministre du Budget et du portefeuille de l’État a reçu en audience l’artiste coupé-décalé Ariel Sheney et sa bimbo Maria Mobil alias Jolie Amina au lendemain de son concert du 2 novembre 2019. Des internautes s’en scandalisent. Gon Maria Mobil, une combinaison qui passe mal.

«Pendant que des hommes d’affaires cherchent à vous rencontrer depuis des lustres, vous avez le temps de recevoir des acteurs de la dépravation des mœurs» ou encore «Nous sommes dans un pays dans lequel ceux qui apportent un coup de pouce dans le sens du développement notamment les chercheurs sont marginalisés tandis que les acteurs de la médiocrité sont célébrés», un autre de renchérir «Finalement, que devons nous retenir de cette audience accordée à une bimbo du twerk ? ».

Pour eux, il est inconcevable que le premier ministre reçoive en audience l’artiste coupé-décalé Ariel Sheney et sa bimbo Maria Mobil, une danseuse de twerk. Le twerk est par définition le fait de danser de manière osée et provocante en faisant des mouvements de hanches et en s’accroupissant. La danseuse du twerk secoue les fesses d’une manière provocante.

A lire aussi : Magic System : Goudé gravement malade, de quoi souffre-t-il ?

Ariel Sheney comme le DJ Arafat d’Hamed Bakayoko ? Notons que l’artiste avait reçu des mains de Mamadou Touré ministre de la Jeunesse et de l’emploi des jeunes la somme de vingt millions de FCFA au nom d’Amadou Gon Coulibaly. Cette somme offerte à l’artiste coupé-décalé du premier des ministres ivoiriens avait scandalisée plus d’un. «Nombreux sont les porteurs de projets qui attendent juste un petit geste de l’État pour financer leur petite et moyenne entreprise», s’est indigné un spectateur.

Gon Maria Mobil
Maria Mobil dans des publications postées sur son compte Instagram

« Il veut faire d’Ariel Sheney, ce que DJ Arafat était pour Hamed Bakayoko». Pour rappel, de son vivant, DJ Arafat était considéré en Côte d’Ivoire comme le fils adoptif d’Hamed Bakayoko »

Et un autre d’ajouter : «Il veut faire d’Ariel Sheney, ce que DJ Arafat était pour Hamed Bakayoko». Pour rappel, de son vivant, DJ Arafat était considéré en Côte d’Ivoire comme le fils adoptif d’Hamed Bakayoko, ministre d’État, ministre de la défense. Père et fils adoptifs n’hésitaient pas à surfer sur chacune des popularités de l’un et de l’autre.

Notamment DJ Arafat pour ses démêlés judiciaires dans l’affaire Naï et Hamed Bakayoko lors des élections municipales d’octobre 2018 dans la commune d’Abobo (commune qui compte de nombreux fans de l’artiste). Selon des observateurs, il n »y a aucun doute qu’Amadou Gon Coulibaly, potentiel candidat du RHDP à l’élection présidentielle d’octobre 2020 veuille faire d’Ariel Sheney, le DJ Arafat d’Hamed Bakayoko.

Roxane Ouattara

  •  
    5K
    Partages
  • 5K
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Tags: , , , , , , , , ,
Articles liés

2019 | Afrik Soir | Tous droits réservés

Urgence Info