Côte d’Ivoire : La mairie de Yopougon en guerre contre les véhicules abandonnés

Mairie de Yopougon

Une opération d’enlèvement des véhicules abandonnés aux abords des routes et dans les espaces publics a été lancée le lundi 9 septembre 2019 par la mairie de Yopougon.

Le premier magistrat de la plus grande commune de Côte d’Ivoire, Gilbert Koné Kafana veut mettre de l’ordre. Et pour cause, depuis ce lundi 9 septembre 2019 il a décidé de mettre en fourrière tous les véhicules et engins accidentés, en panne, immobilisés.

A lire aussi : Côte d’Ivoire : Jacques Ehouo rétrograde des agents de la mairie du Plateau

Ceux qui ont été abandonnés pendant un long moment et faisant obstruction à la fluidité routière ne sont pas épargnés par les équipes du conseil municipal. Les propriétaires de ces engins sont tenus de les débarrasser. Une autre opération est en cours en vue de mettre fin aux activités des véhicules « banalisés », communément appelés « wôrô-wôrô sauvages » sur toute l’étendue de la commune de Yopougon.

Selon nos sources ces opérations d’interdiction font suite à un arrêté municipal. Elles font suite à celle du démantèlement des syndicalistes du secteur des transports qui mènent des activités illicites appelés “Gnambros”, entamée le jeudi 5 septembre 2019 à Yopougon avec l’interpellation de 290 personnes.

Rappelons que le 25 août dernier, un gendarme avait été abattu à Yopougon par des “Gnambros” au cours d’une altercation. Hamed Bakayoko, ministre d’Etat, ministre de la Défense, avait promis que cet acte ne resterait pas impuni.

Karina Fofana

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Tags: ,
Articles liés

2019 | Afrik Soir | Tous droits réservés

Urgence Info