Côte d’Ivoire : La guerre Drogba-Kalou pour la présidence de la FIF rappelle les souvenirs de la « génération maudite »

Didier Drogba et Bonaventure Kalou potentiels candidats à la présidence de la FIF

L’ex-attaquant Didier Drogba et l’ex-joueur du PSG, Bonaventure Kalou pourraient être candidats pour l’élection du prochain président de la Fédération ivoirienne de football (FIF). Un duel à l’horizon se présente donc entre les deux ex-internationaux ivoiriens et qui rappelle aux supporteurs des Éléphants, les échecs répétés de la génération dite maudite du football ivoirien.

La campagne en vue de la prochaine élection à la présidence de la Fédération ivoirienne de football (FIF) semble déjà commencée. Bien que la liste des candidats ne soit pas encore dévoilée, les deux ex-internationaux, Didier Drogba, 41 ans et Bonaventure Kalou, 41 ans, pourraient faire partie du scrutin programmé pour décembre 2019.

A lire aussi : Côte d’Ivoire : Bonaventure Kalou en guerre contre les ordures à Vavoua, appelle au secours le gouvernement

« Je veux m’impliquer davantage. J’y réfléchis de plus en plus. Je connais le football ivoirien, j’ai joué en sélection pendant des années et je me suis investi dans le football ivoirien ces derniers temps… Je n’ai pas encore pris ma décision, mais si toutes les conditions sont réunies, pourquoi pas ? », avait déclaré l’ex-attaquant des Eléphants de Côte d’Ivoire à RFI. Selon plusieurs sources, Didier Yves Drogba Tébily aurait déjà déposé un dossier de candidature à la présidence de la FIF.

Celle du maire élu de la ville de Vavoua, Bonaventure Kalou ne devrait pas tarder. L’ancien joueur d’Auxerre veut encore gravir des échelons. La campagne s’annonce ouverte et les débats commencent à s’animer autour de la candidature des deux rivaux, qui se connaissent depuis longtemps.

Souvenirs de la « génération maudite »

Cette guerre, pour l’heure, par personnes et médias interposés, ramène de mauvais souvenirs aux supporters des Éléphants. En effet, Drogba et Kalou qui ont souvent porté le maillot Orange-blanc-vert sur le même terrain, faisaient partie de ces joueurs que la presse sportive avait classée autant dans la génération dorée du football ivoirien, que maudite.

En effet, tout en étant excellents, ils n’avaient pas pu ensemble, gagner la coupe d’Afrique des Nations, remportée par leurs cadets, après leur retraite de l’équipe nationale. Ensemble, ils avaient été finalistes malheureux à la CAN 2006 en Egypte. Ils s’étaient inclinés face au pays organisateur.

Karina Fofana

  •  
    3K
    Partages
  • 3K
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Tags: , , ,
Articles liés

2019 | Afrik Soir | Tous droits réservés

Urgence Info