Côte d’Ivoire : La Fondation Konrad Adenaeur dit non à l’instrumentalisation des jeunes lors des élections

A l’aube de l’élection présidentielle en Côte d’Ivoire, les jeunes sont invités à sortir du mutisme pour faire valoir leurs intérêts. C’est le sens d’un atelier de formation organisé par la Fondation allemande Konrad Adenauer Stiftung, à travers son académie politique, du 27 au 30 juillet 2020, à Grand-Bassam. 

La rencontre a été organisée avec le partenariat du Conseil des jeunes du District autonome d’Abidjan (Cogeda), pour « permettre à ces jeunes leaders d’exprimer leurs attentes des différents candidats à cette joute électorale ». Il s’agit de jeunes issus de toutes les sensibilités politiques, invités pour réfléchir sur le thème : « La situation des jeunes en Côte d’Ivoire : état des lieux et propositions pour l’amélioration de la condition de la jeunesse ».

A lire aussi : Droits de l’homme en Côte d’Ivoire : La présidente du CNDH fait le bilan

Selon le représentant-résident de la Fondation KAS, il s’agit « d’aider les jeunes ivoiriens à prendre leur destin en main, en faisant des propositions concrètes à chaque candidat à l’élection présidentielle pour la prise en compte de leurs préoccupations et ainsi que celles de l’ensemble des jeunes, dans leurs différents programmes de société ». Le patron de la Fondation a insisté que le droit à un emploi décent, le droit à une bonne éducation, le droit à un épanouissement n’ont pas de coloration politique et ne sauraient être l’objet de marchandage politique. »

Instrumentalisation jeunes Konrad Adenaeur
Marche des militants du RHDP pour réclamer un 3è mandat à Alassane Ouattara

Ne soyez pas des acteurs de la violence et de comportements en défaveur de la démocratie. Refusez toute instrumentalisation

Aussi, a-t-il invité les jeunes à refuser de servir de faire-valoir aux politiques. « C’est à vous de décider de l’avenir de votre nation et du vôtre. Ne soyez pas des acteurs de la violence et de comportements en défaveur de la démocratie. Refusez toute instrumentalisation » a-t-il exhorté. Le président de Cogeda, Soloman Sanogo, a fait remarquer que « la jeunesse ivoirienne représente plus de 77% de la population du pays. Ce qui suppose qu’en principe, la gestion des affaires publiques du pays doit se faire en tenant compte des aspirations légitimes de cette masse démographique la plus importante. »

Téléchargez gratuitement l’Application Afriksoir sur Playstore et ne ratez rien de l’actualité ivoirienne et africaine https://bit.ly/2W5gRFO

Il souligne par ailleurs que « force est de constater que les jeunes, de façon générale, sont en marge de la gouvernance ou sont laissés-pour-compte dans la prise de décision ».

JB KOUADIO

Instrumentalisation jeunes Konrad Adenaeur. Instrumentalisation jeunes Konrad Adenaeur

  •  
    37
    Partages
  • 37
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Afrik Soir

Read Previous

Côte d’Ivoire : Affi candidat du FPI, la direction du parti offre les 50 millions FCFA de caution

Read Next

Côte d’Ivoire : « Voici le deal de la présidentielle entre Bédié, Gbagbo et Soro » (Cadre GPS)

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *