Côte d’Ivoire : La dépouille de Gon transféré à Ivosep sous haute surveillance policière

Le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly est décédé le mercredi 8 juillet 2020, suite à une crise cardiaque, alors qu’il avait été admis à PISAM où il a été pris en charge quelques heures auparavant.

Le corps du défunt Premier ministre a été transféré de la PISAM à Ivosep, la nuit du mercredi 8 juillet 2020, sous haute surveillance policière, comme en témoignent les images. Selon des sources bien introduites auprès de la PISAM, c’est le ministre de la santé, Eugène Aka Aouélé qui s’est rendu à la PISAM à 18 heure pour remplir les dernières formalités avant le transfert du corps à Ivosep. Où, Augustin Sidy Diallo, le président sortant de la Fédération ivoirienne de football, par ailleurs patron de Ivoire sépulture (Ivosep)a pris lui même les choses en main.

A lire aussi : Côte d’Ivoire : Un responsable RHDP du Moronou déjà en campagne pour Ouattara quelques heures après la mort de Gon

c’est le ministre de la santé, Eugène Aka Aouélé qui s’est rendu à la PISAM à 18 heure pour remplir les dernières formalités avant le transfert du corps à Ivosep.

Au moment de sortir le corps de la limousine blanche qui l’a transporté de la PISAM à Ivosep, l’émotion était à son comble. « Le ministre Touré Mamadou s’est effondré », soutient un témoin de la scène. Des moments douloureux pour les collaborateurs du Premier ministre et tous ceux qui l’ont connu. Aussitôt après l’annonce du décès de celui qui avait été désigné par le RHDP comme son candidat pour la présidentielle du 31 octobre 2020, les hommages ont fusé de partout.

Amadou Gon Coulibaly, le mercredi 8 juillet 2020 au palais présidentiel

Téléchargez gratuitement l’Application Afriksoir sur Playstore et ne ratez rien de l’actualité ivoirienne et africaine https://bit.ly/2W5gRFO

Des adversaires politiques au simples observateurs de la scène politique ivoirienne en passant par des chefs d’États de la sous-région, tous ont salué la loyauté et la fidélité de ce grand serviteur de l’État. « C’est avec tristesse que j’ai appris le décès du Premier ministre de Côte d’Ivoire Amadou Gon Coulibaly. Mes sincères condoléances et celles de la nation burkinabè à mon frère et ami Alassane Ouattara, à la famille éplorée du défunt, à sa famille politique et au peuple ivoirien », a écrit Roch Marc Christian Kaboré, le président du Faso.

Jules Claver Aka

Alassane OuattaraAmadou Gon CoulibalyIvosepPisamRHDPSidy Diallo
Commentaires (0)
Ajouter un commentaire