Côte d’Ivoire : Fin « d’exil » pour Soro, Son retour à Abidjan annoncé pour le 22 décembre

L’information a été donnée ce mercredi 11 décembre 2019 par le député Alain Lobognon. « Guillaume Soro sera de retour à Abidjan le 22 décembre 2019, après un semestre d’absence », a-t-il fait savoir.

Depuis un semestre, l’ancien président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire séjourne dans plusieurs pays européens. Où il a, au cours de crush party, communié avec ses partisans. C’est d’ailleurs au cours de ce séjour qu’il a annoncé sa candidature pour la présidentielle d’octobre 2020. « C’est décidé, je serai candidat », a-t-il lâché lors d’un entretien accordé aux journalistes de la chaîne française France 24.

A lire aussi. Soro en route pour la Côte d’Ivoire : Voici son agenda « caché » en Guinée ce week-end

L’on se rappelle aussi que durant son séjour en Espagne notamment, Guillaume Soro a fait l’objet de harcèlements. Précisément de la part de personnes en tenue s’étant présentées comme des policiers qui voulaient l’enlever. L’ancien président de l’Assemblée nationale a aussi mis sur pied Générations et Peuples Solidaires (GPS). Un parti politique avec lequel il compte conquérir le pouvoir d’État en 2020.

Soro de retour à Abidjan

Du côté du pouvoir d’Abidjan, on évoque de plus en plus un projet d’arrestation de l’ancien patron de la rébellion des Forces Nouvelles. Contre qui des complots seraient en préparation, selon Alain Lobognon. Alassane Ouattara osera a-t-il pousser le pion jusqu’à ce point ?

Autre inconnu : quel sera l’accueil qui sera réservé au candidat Soro à l’aéroport Félix Houphouët-Boigny de Port-Bouët ? Aussi bien de la part de ses partisans que de celle des autorités ? Attendons de voir. Notons que le président du GPS est annoncé ce week-end à Conakry en Guinée, chez Alpha Condé.

Plusieurs activités politiques sont prévues au pays de Sékou Touré. Notamment une crush-party. Un modèle politique qui lui réussit bien depuis qu’il l’a initié.

Jules Claver Aka

  •  
    514
    Partages
  • 514
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Jules Claver Aka

Précédent

Deux ministres de Ouattara se « battent » : Voici la réponse cinglante de Philippe Légré à Amadou Koné

Suivant

Côte d’Ivoire : Une élève tuée par la police pour une affaire de congés anticipés à Dimbokro

Commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *