Côte d’Ivoire : Élimination précoce de Drogba à la FIF, des Ivoiriens entre colère et déception

L’ex capitaine des éléphants de Côte d’Ivoire ne pourra pas prendre part à l’élection de la présidence de la Fédération ivoirienne de football (FIF). Ce que pensent des ivoiriens de la non participation de Drogba.

De fait, tous les cinq groupements d’intérêt (Association des Anciens joueurs, association des entraîneurs, association des footballeurs ivoiriens, association des arbitres et l’association des médecins) dont le parrainage est nécessaire à un candidat pour l’élection de la présidence de la FIF n’ont pas voulu soutenir Didier Drogba.

A lire aussi : Côte d’Ivoire : « Il n’y aura aucune évolution dans le court terme à la FIF, Drogba s’en ira avec ses belles idées » (Décryptage)

«La vie nous enseigne beaucoup de choses. Ce qui arrive à Didier Drogba aujourd’hui doit servir de leçons à nous tous qui espérons voir changer les choses en Afrique , à nous qui voyons grand pour l’Afrique , à nous qui rêvons pour l’Afrique», a signifié la web- comédienne Yvidero. Pour elle, les relations d’aujourd’hui sont purement intéressées. « Les gens prétendent vous aimer mais une fois que vos ambitions sont plus grandes que les leurs ils vous trouvent tous les défauts inimaginables et vous combattent avec la dernière énergie».

Didier Drogba est aimé par la jeunesse de la Côte d’Ivoire, d’Afrique , d’Angleterre , de Turkie , de la Chine , du Monde. C’est parce qu’on ne peut pas voter pour toi sinon nous ne serions pas là à tergiverse.

Selon Yvidero, Didier Drogba est aimé par la jeunesse de la Côte d’Ivoire, d’Afrique , d’Angleterre , de Turkie , de la Chine , du Monde. «C’est parce qu’on ne peut pas voter pour toi sinon nous ne serions pas là à tergiverse. Tu es pour nous, jeunesse pour le changement en Côte d’Ivoire et en Afrique notre président de la FIF» Pour le Journaliste André Silver Konan la question du parrainage à un candidat ne signifie pas forcément voter un candidat, mais lui permettre d’être simplement candidat. « C’est pour faire prévaloir le jeu démocratique, que la question du parrainage a été introduite dans l’élection de la présidence de la FIF»

Ce que pensent des ivoiriens de la non participation de Drogba

A en l’en croire, soit l’AFI, soit l’Association des médecins aurait pu accorder son parrainage à Drogba pour qu’il soit candidat. «Surtout que les deux autres candidats avaient déjà leur passeport pour le deuxième tour. Conclusion : il s’agit bel et bien d’empêcher Drogba d’être candidat, à plus forte raison président de la FIF. On n’est plus dans le jeu, on est dans la sorcellerie et ça, ce n’est plus du tout loyal», explique André Silver Konan. Pour un autre internaute, le refus de parrainer la candidature de Drogba ressemble à la volonté de maintenir le Statu quo.

Didier Drogba à la Fondation Félix Houphouët-Boigny, après l'AG de la FIF le samedi 4 juillet 2020
Didier Drogba à la Fondation Félix Houphouët-Boigny, après l’AG de la FIF le samedi 4 juillet 2020

«Drogba s’en ira avec ses belles idées. Le système ayant eu des ressorts assez puissants pour éjecter toutes les réformes qu’il a voulues engager. Seulement que ces réformes ont été rendues publiques». Puis d’ajouter : «La FIF ne sera plus jamais gérée comme un patrimoine privé. La société civile se mêlera dorénavant de la gestion de son budget, des travaux qu’elle initiera. Elle posera des questions sur les contrats des entraineurs, leur mode de recrutement, les primes des joueurs».

Téléchargez gratuitement l’Application Afriksoir sur Playstore et ne ratez rien de l’actualité ivoirienne et africaine https://bit.ly/2W5gRFO

Pour cet internaute, la FIF sera désormais évaluée à partir des reformes que voulait entrependre Drogba et non des côtisations pour soutenir tel ancien joueur en difficulté; non plus au nom des présences aux réunions des amicales.

Roxane Ouattara

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Roxane Ouattara

Read Previous

Côte d’Ivoire : Deux incendies en deux mois, qui veut voir disparaître le village artisanal de Grand-Bassam ?

Read Next

Côte d’Ivoire : « Cet arrêt de la Cour africaine conduit à un réaménagement total de la CEI » (Avocat du PDCI)

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *