Duncan et le RHDP distribuent 44 millions FCFA à une intronisation dans un village

Le Rassemblement des Houphouëtistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP), parti du président Alassane Ouattara, ne se donne plus de limite, lors des cérémonies publiques, en vue de s’acheter des consciences, et ce, à moins d’un an de la présidentielle de 2020, la dernière trouvaille c’est la cérémonie d’intronisation.

Le samedi 18 janvier 2020, le RHDP s’est encore illustré de la plus mauvaise des manières, lors de la cérémonie de couronnement du nouveau Roi du Moronou, Nanan Ehora Tehoa. Voulant marquer les esprits des populations de Bongouanou, région contrôlée par le Front populaire ivoirien (FPI) d’Affi N’guessan, le RHDP s’est adonné à une distribution tout azimut des billets de banques. 44 millions de FCFA claqués. Sans doute pour s’attirer de potentiels électeurs y compris parmi les têtes couronnées dans cette région qui lui semble hostile.

A lire aussi : Côte d’Ivoire : Quand le RHDP est rattrapé par son non « vivre ensemble »

L’aspect essentiellement culturel de la cérémonie auquel s’attendaient les populations a complètement laissé la place à ce qu’on pourrait qualifier de campagne avant l’heure pour le compte du président Alassane Ouattara dans le Moronou. Au-delà des personnalités politiques qui ont fait le déplacement, l’on a assisté à un « travaillement » en masse du parti au pouvoir.

Duncan et le RHDP distribuent 44 millions FCFA à une cérémonie d’intronisation

Présent à cette cérémonie, le vice-président de la République a ainsi fait don de 25 millions au nouveau roi intronisé, au comité d’organisation et à la population. Annonçant en guise de bonus une visite d’Etat du président Alassane Ouattara dans le Moronou en mars prochain. Pour sa part, le parrain Théophile Ahoua N’doli, Inspecteur général d’Etat, a offert la somme de 14 millions FCFA. Quant au directeur exécutif du RHDP, Adama Bictogo, lui, a offert 5 millions de nos francs.

Nanan Ehora Tehoua
Nanan Ehora Tehoua

Après toute cette sortie d’argent, la question qui mérite d’être posée est : où le RHDP prend tout cet argent, d’autant que ce n’est pas la première fois qu’on assiste à cela. L’on se souvient du « travaillement » du ministre de l’agriculture et du développement rural Kobenan Kouassi Adjoumani, par ailleurs porte-parole principal du RHDP, en juillet 2019, à Duékoué.

C’était lors de l’investiture de Serey Doh, président du Conseil régional du Guémon. Ce jour-là, le ministre avait fait divers dons, au nom de son mandant, aux communautés villageoises ainsi q’au corps préfectoral, élevés à 15 millions FCFA. Fier, il avait transporté cet argent dans un sac et l’avait de fait remis, séance tenante.

Moïse Yao K.

Côte d’Ivoire : Le RHDP a-t-il plus peur de Mabri que de Duncan ?

Actualité Ivoirienne; Actualité Ivoirienne du jour; Politique Ivoirienne; Société Ivoirienne du jour; Actualité africaine; Actualité africaine du jour

  •  
    135
    Partages
  • 135
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Tags: , , , , , , , , , , ,
Articles liés

2019 | Afrik Soir | Tous droits réservés

Urgence Info