Côte d’Ivoire : Deux incendies en deux mois, qui veut voir disparaître le village artisanal de Grand-Bassam ?

Le village artisanal de Grand-Bassam, patrimoine de l’Unesco, a été visité, une deuxième fois, en deux mois, par les feux, ce vendredi 17 juillet 2020. Le premier incendie date du 2 mai 2020. Incendie criminel ou simple accident ?

« Présent à Korhogo pour les derniers hommages au Premier Ministre Amadaou Gon Coulibaly, j’ai été réveillé ce vendredi 17 juillet 2020, par l’annonce de la survenue de l’incendie d’une partie du village artisanal de Grand-Bassam. Ce sont environ une quinzaine de magasins qui ont été ravagés par les flammes au petit matin de ce 17 juillet 2020 », a déclaré le maire (RHDP) Jean-Louis Moulot.

A lire aussi : Côte d’Ivoire: Le village artisanal de Grand-Bassam part en fumée

Deuxième incendies au village artisanal de Grand-Bassam patrimoine de l'UNESCO
Deuxième incendies au village artisanal de Grand-Bassam patrimoine de l’UNESCO

Précisant qu' »en moins de trois mois, ce haut lieu d’exposition et de promotion de l’artisanat, des arts et de la culture africaine connaît un deuxième incendie provoquant d’importants dégâts matériels. Je joins ma voix à celle des populations bassamoises et des amoureux de l’art pour exprimer la compassion de la ville aux artisans frappés par ce sinistre. Je remercie le Groupement des Sapeurs-Pompiers Militaires, les éléments de la Police Nationale et de la Gendarmerie Nationale dont l’action concertée a permis de circonscrire le drame ».

Deuxième curieux incendie du village artisanal de Grand-Bassam

De fait, le premier incendie s’est déclaré le 2 mai et avait ravagé une partie du village artistique. Dès l’annonce de l’incendie, plusieurs commerçants et des volontaires, et se s’étaient mobilisés pour tenter de vider les cabanes de leurs marchandises et avaient, par ailleurs, par des techniques artisanales (sables, eaux, boue, etc.) ralenti l’avancée des flammes en attendant l’arrivée des Sapeurs-pompiers. Ceux-ci dès leur arrivée n’ont eu aucun mal à venir à bout de l’incendie.

Téléchargez gratuitement l’Application Afriksoir sur Playstore et ne ratez rien de l’actualité ivoirienne et africaine https://bit.ly/2W5gRFO

Avec ce deuxième incendie, l’on a le droit de se poser certaines questions. Où en est-on avec l’enquête suite au premier incendie ? Y a-t-il eu enquête ? Quelle était l’origine du premier incendie ? Quelle est la cause de ce deuxième incendie ? Une main occulte est-elle derrière ces incendies ? Y a-t-il un rapport avec le déguerpissement annoncé du site ? Des questions malheureusement, sans réponse, aussi bien du côté de la mairie, que des autorités judiciaires.

Elvire Ahonon

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Elvire Ahonon

Précédent

Alain Lobognon : « J’ai eu le privilège d’avoir atteint mes 52 ans, en vie, dans une cellule de prisonnier politique à Abgoville »

Suivant

Côte d’Ivoire : Élimination précoce de Drogba à la FIF, des Ivoiriens entre colère et déception

Commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *