Côte d’Ivoire : Des jeunes des partis politiques planchent sur un projet de financement public des campagnes

Marius Konan, et des jeunes des partis politiques

Un atelier de validation d’un avant-projet de loi portant financement public des campagnes en Côte d’Ivoire, des candidats jeunes hommes et femmes lors des élections législatives et locales a été organisé ce jeudi 05 novembre 2019, à la Fondation Friedrich Naumann à Cocody. Plusieurs représentants des différents partis politiques étaient présents à cet atelier.

« Le constat est parti du fait que peu de jeunes sont représentés dans les instances de décision. Que ce soit dans l’exécution, dans l’appareil législatif (…) Pour nous, pour que la voix de la jeunesse puisse porter il est important que ces jeunes soient représentatifs dans les organes de décision », a expliqué Fidel Kassi, le coordinateur du projet.

A lire aussi : Côte d’Ivoire : Ces grands dossiers dont la gestion inquiète, à 11 mois de la présidentielle

Le juriste-chercheur Romuald Kouamé, a présenté le projet composé de 20 articles qui traitent des dispositions générales, des conditions d’éligibilité au financement public en passant par le contrôle et la sanction à l’assemblée. Juriste de formation et député du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI-RDA) à l’Assemblée nationale Marius Konan, présent à l’atelier a traduit sa joie de savoir que les jeunes s’intéressent à la question qui concerne la vie de la Côte d’Ivoire.

Financement public des campagnes

financement public des campagnes

De ce fait, il a fait plusieurs propositions dans le sens de l’amélioration du document en projet. Quant à Thomas Kré Brou, le président de la jeunesse de l’Union pour la Côte d’Ivoire (UPCI), il a salué l’initiative dans la mesure où il a eu des difficultés lors des élections locales parce qu’ayant pas assez de moyens financiers. Plusieurs jeunes des partis politiques tels que le le PDCI-RDA, le MFA, le FPI, le RDR, l’UPCI et LIder étaient présents à l’atelier.

Après des échanges cordiaux et dans une atmosphère bonne enfant, des observations et des propositions ont été faites. Le juriste expert chargé de l’élaboration dudit document a pris bonne des préoccupations des participants et a décidé de les prendre en compte.

Prince Beganssou

La communication du FPI-Gor répond à Simone : « Gbagbo est notre vision… Que Dieu nous délivre de satan »
  •  
    129
    Partages
  • 129
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Tags: , , , , , , , , , , ,
Articles liés

2019 | Afrik Soir | Tous droits réservés

Urgence Info