Des élèves de Vavoua se mettent en congé anticipé « en bri », ils reprendront les cours le 6 janvier

Les élèves de Vavoua se mettent en congé

Des élèves de Vavoua ont décidé de se mettre en congé anticipé. Depuis ce jeudi 5 décembre 2019, plusieurs établissements secondaires de Vavoua, au centre-ouest de la Côte d’Ivoire, ont été contraints de fermer leurs portes et de suspendre les cours.

Les élèves de Vavoua se sont mis en congés de noël ce jeudi 5 décembre 2019. Ils sont allés en congé plutôt que prévu en organisant des troubles pour paralyser les cours. Les chefs d’établissement qui ne voulaient pas prendre beaucoup de risques n’ont eu d’autres choix que d’autoriser les congés anticipés. Ils reprendront les cours le lundi 6 janvier 2020.

A lire aussi : Côte d’Ivoire : Violente bagarre entre élèves et jeunes à Facobly pour cause de « congé anticipé »

« C’est tout simplement déplorable ce à quoi nous assistons depuis quelques années dans les écoles. Les enseignants ont été dépouillés de leur autorité. Ils ne peuvent que constater les dégâts. Quand l’élève à plus droit que le professeur qu’est-ce qu’on attend en retour ? Tant qu’on ne donnera pas l’autorité aux enseignants sur les élèves, cette situation demeurera. Depuis que les enseignants ont été marginalisés par nos autorités, le respect a foutu le camp. Nos autorités ne récoltent que ce qu’elles ont semé », témoigne un parent d’élève joint en début d’après-midi.

« Comment comprendre que ce sont les élèves qui fixent le jour de leur départ en congé ? Ces enfants ont le droit à tout faire et ça n’émeut personne. Il faut prendre des mesures drastiques pour parer au plus pressé à ce phénomène », propose dame Inès Zéblé. Le phénomène des congés anticipés a été observé ces derniers temps à Grand-Bassam, Facobly, dans la commune de Koumassi etc.

Élèves de Vavoua, congé anticipé et pratique courante

Pour mettre fin à cet autre fléau d’une autre époque qui mine le secteur éducatif, les autorités policières ont décidé de prendre le taureau par les cornes à travers des sensibilisations dans les établissements.

Certains élèves, turbulents, moins nombreux en manque d’inspiration, prennent plaisir de vider leurs camarades des classes bien avant la date fixée par la ministre de l’Education nationale, de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle, Kandia Camara pour les congés. Depuis quelques années elle est montée au créneau pour s’élever contre ces pratiques devenues récurrentes à la veille de chaque congé de noël.

Karina Fofana

Congés anticipés des élèves en Côte d’Ivoire : La fin de l’impunité ?
  •  
    321
    Partages
  • 321
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Tags: , , , , ,
Articles liés

2019 | Afrik Soir | Tous droits réservés

Urgence Info