Côte d’Ivoire : Des élèves de Grand-Bassam interrompent les cours pour participer à l’Abissa

Des élèves des lycées et collèges de Grand-Bassam interrompent les cours le lundi 25 novembre 2019 afin de participer à l’Abissa 2019 qui a lieu du dimanche 17 novembre au dimanche 1er décembre 2019.

Ce lundi 25 novembre 2019, plusieurs établissements secondaires de la cité balnéaire ont été contraints de fermer leurs portes et de suspendre les cours. Des élèves qui veulent se donner des congés forcés en vue de prendre part selon eux aux festivités de l’Abissa 2019.

En effet, ils ont organisé des manifestations en lançant à leurs camarades des messages à interrompre les cours. Notamment au Collège Léon Robert Grand-Bassam et au Lycée moderne. « Nous voulons participer à l’Abissa. Nos amis le font et nous sommes en classe. Cela n’est pas normal », dénonce un élève sous le couvert de l’anonymat.

A lire aussi : Meiway : « Je n’ai jamais été violé… »

Selon un enseignant, il s’agit d’un effet de groupe où les élèves turbulents qui sont les moins nombreux finissent par imposer leur diktat à ceux qui veulent travailler. Reporté en raison des récentes inondations qu’a connues la ville de Grand-Bassam, l’Abissa 2019 avait été reporté.

Abissa

« Le peuple N’Zima ne peut se réjouir pendant qu’une partie de la population se retrouve dans la désolation », justifiait Olivier Gilles Niamké, le chargé des affaires extérieures de l’organisation de l’Abissa. En effet, l’Abissa est réservé au peuple N’Zima. De fait, il se déroule en deux étapes. La première est appelée la partie silencieuse, prévue du 17 au 24 novembre 2019.

« Nous voulons participer à l’Abissa. Nos amis le font et nous sommes en classe. Cela n’est pas normal »

Elle est consacrée à la sortie du Edo-N’gbolé appelé le tam-tam parleur. Par ailleurs, la seconde partie a lieu du 24 novembre au 1er décembre 2019. Enfin, elle est le lieu de toutes les réjouissances. L’édition de l’Abissa 2018 n’avait pu se tenir à cause des troubles survenus au lendemain des élections municipales à Grand-Bassam.

Karina Fofana

Actualité ivoirienne; Actualité ivoirienne du jour; Politique ivoirienne; Actualité Africaine du jour; Actualité africaine, élèves interrompent cours Abissa

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Karina Fofana

Read Previous

« Nous n’allons jamais soutenir un insulteur public » : Kandia répond à Bédié et oublie l’épisode « Ibièki… »

Read Next

Côte d’Ivoire : 517 cas de violences sexuelles sur mineurs en un an

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *