Côte d’Ivoire : Alphonse Soro dit non au « capitaine »

Franklin Nyamsi et capitaine Koné

Un Sit in (meeting) de l’opposition s’est tenu le 15 Février 2020 à la place Trocadéro de Paris et réunissait la coalition des partis et mouvement de l’opposition et la société civile (CDRP-GPS-LIDER-FPI), l’ANC dont le Président Alphonse Soro a notamment pris la parole, s’est associé en tant que parti politique à ce rassemblement en vue de défendre sa plateforme revendicative connue de tous : libération des prisonniers politiques et retour des exilés, mise en place d’une CEI consensuelle et ouverture d’un vrai dialogue politique devant aboutir à des élections apaisées et démocratiques en Côte d’Ivoire.

Malheureusement ce meeting a été terni par l’intervention pirate d’un certain capitaine Koné qui a publiquement appelé à la prise du pouvoir par les armes.
L’ANC tient donc à condamner ces propos d’une extrême gravité et s’en désolidarise fermement. En tant que parti politique, l’ANC prône la voie démocratique d’accès au pouvoir et tient à faire savoir que les armes ne font nullement partie de ses options.

A lire aussi : Le FPI de Gbagbo ne se reconnaît pas dans le meeting de Paris où un appel à chasser Ouattara par les armes a été lancé

ANC, meeting de l’opposition à la place Trocadéro

L’ANC regrette l’amateurisme et aussi la mauvaise organisation qui ont permis cette malheureuse intervention. En outre, l’ANC réaffirme que le Président Guillaume Soro, Président de GPS, a clairement annoncé sa candidature aux prochaines élections présidentielles en Côte d’ivoire et précise qu’en tant que parti politique responsable il s’est engagé publiquement à soutenir cette candidature et y travaille déjà sur le terrain.

ANC meeting opposition Trocadéro

L’ANC apporte son soutien au Président Guillaume Soro et au Président Alphonse Soro, contraints à l’exil en France, ainsi qu’à tous les cadres injustement emprisonnés par le régime RHDP. Par ailleurs, dans cette atmosphère pré électorale tendue, tous les acteurs politiques doivent faire preuve de mesure et de pondération dans le discours, afin d’aboutir à une désescalade qui favorise la paix et l’ouverture d’un véritable et inclusif dialogue interivoirien. En somme, l’ANC appelle ses militants et sympathisants au calme et à l’écoute des mots d’ordre du parti.

Fait à Abidjan le 17 février 2020
POUR L’ANC, LE SECRETAIRE GÉNÉRAL
LASSINA YEO

Actualité Ivoirienne; Actualité Ivoirienne du jour; Politique Ivoirienne; Politique Ivoirienne du jour; Société Ivoirienne; Société Ivoirienne du jour; Actualité africaine; Actualité africaine du jour;

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Tags: , , , , , , , , , , , ,
Articles liés

2019 | Afrik Soir | Tous droits réservés

Urgence Info