La Chine va annuler la dette des pays africains durement touchés par le coronavirus : Ceci explique-t-il cela ?

Le président chinois, Xi Jinping, a annoncé, le mercredi 17 juin 2020, l’annulation de la dette des pays africains qui sont durement touchés par la pandémie du coronavirus, Covid-19.

« La Chine travaillera avec l’ONU, l’OMS et d’autres partenaires pour aider l’Afrique à répondre au Covid-19, et le fera d’une manière qui respecte la volonté de l’Afrique. La Chine annulera, dans le cadre du FCSA, les prêts sans intérêt arrivant à échéance fin 2020 des pays africains concernés », a déclaré le président Xi Jinping lors du sommet extraordinaire Chine-Afrique le même jour, par visioconférence.

« Le président chinois a ajouté, au cours de sommet initié en collaboration avec les présidents Cyril Ramaphosa et Macky Sall, que son pays est prêt à travailler avec la communauté internationale pour accroître le soutien aux pays africains durement touchés et soumis aux fortes pressions, notamment l’allongement du délai de remboursement de leur dette, pour les accompagner en cette période difficile », indique l’Agence ivoirienne de presse (AIP).

A lire aussi : Coronavirus Côte d’Ivoire : 12 experts chinois en provenance de Hubei à Abidjan

« Il a encouragé la communauté internationale, notamment les pays développés et les institutions financières multilatérales, à prendre des actions plus fortes pour l’allègement et la suspension de la dette africaine », a ajouté le média en ligne officiel du gouvernement ivoirien.

Annulation de la dette des pays africains qui sont durement touchés par la pandémie du coronavirus

En ce qui concerne la pandémie de coronavirus, il a déclaré que les pays africains seront parmi les premiers à bénéficier d’un vaccin fabriqué en Chine. La Chine va également continuer à construire des hôpitaux dans toute l’Afrique. Elle construira également le siège du Centre africain de contrôle des maladies dans la capitale éthiopienne, Addis-Abeba.

Téléchargez gratuitement l’Application Afriksoir sur Playstore et ne ratez rien de l’actualité ivoirienne et africaine https://bit.ly/2W5gRFO

Depuis que cette annonce a été faite, de nombreux Africains, dans les pays durement touchés, à l’instar de la Côte d’Ivoire, estiment, à tort, que leurs autorités ne montrent pas assez d’engagement à lutter contre la pandémie, en vue de permettre à leurs pays d’être éligibles à ces annulations de dettes. Rien n’est moins sûr.

En Afrique, ce sont plus de 288 000 cas de Covid-19 dont 7 700 décès qui ont été signalés à la même date depuis l’apparition du virus en décembre 2019, en Chine. Et les pays les plus touchés par la pandémie sont l’Afrique du Sud (83 890 cas, dont 1737 décès) et l’Égypte (52 211 cas, dont 2017 décès). La Côte d’Ivoire figure au neuvième rang des pays les plus touchés sur le continent. Mais, au niveau régional, elle occupe la troisième place de ce triste classement avec 6874 cas confirmés à la date du vendredi 19 juin 2020, derrière le Nigéria (18 480 cas) et le Ghana (13 203 cas).

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Elvire Ahonon

Read Previous

Côte d’Ivoire : « Il y a eu une recolonisation des sites déguerpris à Anyama » (Préfet)

Read Next

Côte d’Ivoire : Annoncé au RHDP, le député-maire de Ferké Ouattara Kaweli, dément fermement

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *