Côte d’Ivoire : Le chef du protocole de Mabri tué sur l’autoroute du Nord, voici ce qui s’est passé

Ally Coulibaly, Albert Toikeusse Mabri et Sylvain Gué

Sylvain Gué, chef du protocole du ministre Albert Toikeusse Mabri a été tué dans un accident de la route, ce vendredi 3 mars 2020, sur l’autoroute du Nord, sur l’axe Abidjan-Yamoussoukro.

L’accident s’est produit sur l’autoroute du Nord, alors que Sylvain Gué se rendait à Yamoussoukro, dans le cortège de véhicules de son patron, le ministre Albert Toikeusse Mabri. « Ils étaient trois dans le véhicule qui suivait celui de la sécutité, raconte un témoin. Leur véhicule a fait une sortie de route, pour une raison que j’ignore pour le moment et a fait plusieurs tonneaux. Sylvain Gué a été tué sur le coup. Le chef de cabinet du ministre est grièvement blessé ».

A lire aussi. Nialé Kaba attaque publiquement Mabri et dénonce sa conduite du RGPH en 2014

Albert Toikeusse quant à lui, n’a pas été victime de l’accident quoique son véhicule suivait celui de Sylvain Gué et de son chef de cabinet. Le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, président de l’Union pour la démocratie et la paix (UDPCI, membre du RHDP du Président Alassane Ouattara), se rendait à Yamoussoukro. Il était attendu à l’Institut national polytechnique Félix Houphouët-Boigny (INP-HB).

Le chef du protocole de Mabri tué dans un accident

protocole Mabri tué
Sylvain Gué, chef du protocole de Mabri

Les sapeurs-pompiers basés à N’Zianouan ont tout de suite été alertés et se sont rendus quelques minutes plus tard sur le site de l’accident. Ils ont conduit les blessés (le chef de cabinet et le chauffeur) au centre de premiers secours de N’Zianouan. Mabri, sous le choc, s’est rendu au chevet des blessés.

Sylvain Gué est un proche parmi les proches de Mabri. Premier adjoint au maire de Logoualé (région du Tonkpi), il est un cadre de l’UDPCI et chemine avec le successeur du Général Robert Guéi, depuis de longues années. « Le ministre Mabri est effondré », assure notre source. Aux dernières nouvelles, le chef de cabinet Mamadou Dély, porte-parole de l’UDPCI, est en route pour Abidjan, à bord d’une ambulance médicalisée. Il doit subir une opération.

Elvire Ahonon

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Elvire Ahonon

Read Previous

Côte d’Ivoire : Le télé-enseignement de Kandia cacherait-il ‘’encore’’ un gros business, voici les indices ?

Read Next

Côte d’Ivoire : Reporters sans frontières s’inquiète contre des brimades pécuniaires infligées à la presse

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *