Côte d’Ivoire : Ces oubliés de la rébellion du 19 septembre 2002 (Ivoir’Hebdo)

Ivoir’Hebdo 003 du jeudi 19 septembre 2019 vous propose un dossier massif sur la rébellion du 19 septembre 2002, dix-sept ans plus tard. A lire en téléchargeant l’application Ivoir’Hebdo, à la fin de cet article.

La rébellion armée n’a pas été positive pour certaines personnes qui espéraient que la lutte leur apporterait gain de cause. Massandjé Senou était commerçante dans la ville de Bouaké : «  J’avais mon magasin au commerce à Bouaké. Du fait de la crise, j’ai tout perdu et je suis rentrée dans le mouvement. Donc je n’ai pas douté un seul instant. Quand il y avait des marches, j’appelais la population et quand je n’appelais pas, personne ne sortait. C’était mon rôle. Je remercie le Premier ministre Guillaume Soro qui m’a fait partir à la Mecque. Il faut être reconnaissant et il m’a offert une Mercedes 190. Je le remercie. Mais après la crise, je suis venue de la Mecque comme vous le voyez, il y a des jours que ne mange même pas. Je n’ai même pas de carburant à mettre dans ma voiture, elle est garée. Cela fait 8 mois que mon courant est coupé. Je ne vois personne, on n’a rien fait pour moi. La voiture n’a pas de plaque d’immatriculation. Je n’ai pas d’argent pour le faire. Si je veux y mettre de l’essence souvent j’en mets 2 litres pour aller au marché et revenir. Souvent je tombe en panne sur la route. Cela fait honte ! », a-t-elle déclaré.

Quant à Issouf Kamagaté : « Il fallait que je sois là pour donner des conseils aux enfants qui sont les Guillaume Soro, les Cherif, les Wattao. Mon arme à moi était le micro. Mon arme était de créer mon ONG la Côte d’Ivoire pour tous pour aider les jeunes à avancer. Quand je me promène dans les quartiers, au marché, au commerce la population m’approche pour me demander ce que je deviens 10 ans après tout ce que j’ai fait. C’est vrai je me suis donné beaucoup. Tous les jours sous la pluie, le soleil, j’ai animé pour Alassane Ouattara et le Rassemblement des républicains (RDR). Aujourd’hui, mon candidat est devenu président et je suis toujours dans la misère. En tout cas je (…)

Lire l’intégralité du journal en téléchargeant l’application Ivoir’Hebdo

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Afrik Soir

Read Previous

A Yamoussoukro, le ballet honteux des sardinards du RHDP convoyés par un ministre devant Ouattara

Read Next

Thérèse Houphouët-Boigny 89 ans : 10 photos cultes d’hier à aujourdhui

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *